ActualitéMobilités urbaines et d'avenirVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hygo : De l’hydrogène « vert » pour les morbihannais

Le dossier était en cours depuis quelques mois. Il va devenir une réalité tangible.
Le groupe Michelin, Hydrogène France Engie Solutions, Morbihan Energies et la SEM 56 Énergies ont conclu vendredi dernier un accord qui va permettre dans les prochains mois aux vannetais et aux habitants du Morbihan utilisant un véhicule à hydrogène (Fuel Cell) de disposer d’une station qui leur permettra de faire le plein.

De l’hydrogène plutôt que du chouchen !

Cet accord à quatre va permettre la création d’une société baptisée Hygo qui va produire, distribuer, et commercialiser de cet hydrogène vert auprès de la petite clientèle locale et départementale qui utilise ce « carburant ».
Hygo va, dans les prochaines semaines lancer une unité de production d’hydrogène « vert » par électrolyse d’électricité d’origine renouvelable.
Hygo fournira bien sur le site industriel Michelin mais surtout la nouvelle entreprise va construire une station grand public de distribution d’hydrogène.
Cette station service est prévue pour les VP, les VUL et les PL fonctionnant avec ce type de carburant.
Si on en croit les éléments annoncés, la station sera installée au Prat, tout près du site MPF Michelin qui se trouve à l’est de la ville en bordure de la N165 (E60).

Si on en croit le dossier fourni par les différentes, l’investissement nécessaire pour l’ensemble du projet est de l’ordre de 4.6 millions d’euros.
Cette nouvelle station service devrait entrer en service avant la fin de cette année.
Elle sera la première des infrastructures de production et de distribution d’hydrogène renouvelable que compte implanter les partenaires dans le Morbihan mais aussi plus largement en Bretagne.

Un projet porté par l’Ademe et le département

Engie Solutions et Morbihan énergies précisent que ce projet est le lauréat de l’appel à projets lancé par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) sur les Eco-systèmes de mobilité hydrogène. A ce titre, il profite d’un d’un soutien financier de 780.000€.
Par ailleurs, l’Ademe va accompagner financièrement les futurs acquéreurs de véhicules à hydrogène utilisant cette station de recharge morbihannaise dans le cadre d’une enveloppe globale de 992.000€, ce qui laisse une enveloppe de 212.000€ pour aider à l’achat, par exemple, d’un Hyundai Nexo, d’un Renault Master Z.E. Hydrogen ou d’une Toyota Mirai.

Un dossier à suivre cette année et surtout fin 2020 au moment de l’ouverture de la station de recharge à Vannes.

Via Ademe, Environnement-Magazine, Michelin, Engie.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileCommunicationEcologie et Nouvelles mobilitésMobilités urbaines et d'avenir

Paris : Après les ZFE, la ZTL

Actualitévie des marques

MG6 XPower Limited Edition : Cette voiture là, elle est terrible !

Actualitévie des marques

Alpine : Voici l'A110 Légende GT version 2021

ActualitéCommunicationvie des marques

Volvo : T. Jon Mayer devient le directeur du design extérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *