ActualitéEconomieMobilités urbaines et d'avenirvie des marques

Yamaha ne deviendra pas un constructeur automobile

Depuis 1961 et l’YX-30 Prototype, la marque aux trois diapasons entrecroisés a souvent eu la tentation de l’automobile mais jamais il n’est passé du développement de prototypes ou de concept cars à la série.
Et ce n’est pas en 2019 que les choses vont changer.

La firme d’Hamamatsu a profité de l’ouverture du salon de Tokyo pour faire une annonce officielle. Yamaha a officiellement fait savoir que l’ensemble de ses projets automobiles étaient abandonnés tout comme, bien évidemment, le projet de construction d’une usine dédiée à l’automobile en Europe

Les Motiv-et Sport Ride passent à la trappe

On pensait que les projets de mini citadine Motiv-e et de coupé sportif Sport Ride menés en partenariat avec Gordon Murray et sa société Gordon Murray Design deviendraient un jour une réalité. Il n’en sera rien.
Les deux autos, développées autour de la fameuse structure iStream, nées en 2013 et 2015 resteront donc à l’état de show car et ne verront jamais la route.

Yamaha n’est pas Honda

Yamaha justifie sa décision en expliquant qu’il n’est pas possible de donner assez de moyens (techniques, financiers et commerciaux) à ces deux modèles qui auraient du affronter une concurrence bien installée et disposant déjà d’un réseau, d’une image et d’une vraie connaissance de la clientèle.
Le constructeur japonais de moto préfère se concentrer sur son coeur de métier et utiliser sa trésorerie pour développer des objets dédiés à la mobilité qui seront en synergie avec les deux roues de la marque.

Via Yamaha, AP.

Articles similaires
ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

BMW i3 : Elle vivra jusqu'en 2024

Actualitévie des marques

Nouvelle Citroën C3L 2020 : Une "cross berline" pour la Chine

ActualitéMobilités urbaines et d'avenirVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Citroën met le cap sur l'électrification de sa gamme

ActualitéEconomievie des marques

ACEA : Manley (FCA) succède à Tavares (PSA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *