ActualitéAutour de l'automobileCommunicationvie des marques

USA : A helmet in New York*

On n’arrête pas le progrès à moins qu’on ne marche sur la tête !
Il y a un peu plus de deux semaines, Andrew Cuomo, le gouverneur de l’État de New York, a déclaré lors d’une conférence de presse que les voitures paralysaient et asphyxiaient la ville de New York tout en étant un danger pour leurs occupants et la population.

Dans la ville, il n’y a pas que l’automobile !

Il a par ailleurs très sérieusement émis l’idée qu’il fallait trouver des moyens efficaces pour décourager les automobilistes d’avoir accès à Big Apple.
Andrew Cuomo a notamment suggéré la mise en avant des moyens de transport dits alternatifs, l’incitation à utiliser le vélo ou le vélo électrique mais aussi l’installation de « péages » et d’une tarification pour accéder la ville.
Le gouverneur américain estime que de telles mesures pourrait empêcher les embouteillage et la congestion des rues et grands axes de New York.
A. Cuomo a aussi déclaré : « Nous avons besoin d’une alternative aux automobiles qui roulent dans New York. Le nombre trop important est paralysant, leur coût est prohibitif et c’est destructeur pour l’environnement. »
Il poursuit et dit :  » La mise en place tarification qui correspond au coût de la congestion doit accélérer la transition vers d’autres alternatives de transport. Les vélos électriques pourraient compenser une partie du trafic mais d’autres mesures seront également nécessaires. »

A helmet and nothing else

A un journaliste du StreetsBlog NYC qui abordait le sujet des casques, a posé la question de savoir si, à l’avenir, les conducteurs allaient eux aussi devoir porter cet équipement de sécurité, le gouverneur a assez clairement répondu : « Je pense. »
Et d’enchaîner en précisant toutefois qu’il n’en savait pas assez au sujet des accidents avec traumatisme crânien et qu’il lui faudrait voir les données avant de prendre une décision.
Il a par ailleurs expliqué que le port du casque pour la conduite automobile au quotidien peut être considéré comme un truc fou et de rappeler que prendre le volant d’une voiture est peut-être la chose la plus risquée que nous faisons tous les jours, mais que très peu d’entre nous accordent de l’importance à la sécurité de leur tête lorsqu’ils prennent le volant.
Le gouverneur va par ailleurs imposer aux cyclistes new yorkais, le même type de casque, avec les mêmes normes, que ceux qu’utilisent les coursiers qui parcourent les rues de la mégalopole de la cote est.

Le port du casque en automobile (pour tous les passagers) est donc vendu aussi bien comme élément de sécurité routière que comme un moyen, associé à d’autres, de dissuader les gens de venir dans l’état de New York avec une voiture.
L’affaire est à prendre au sérieux car le gouverneur démocrate de l’état est tout sauf un novice en politique puisqu’il est en fonction depuis bientôt 10 ans (après avoir été secrétaire au Logement et au Développement urbain des États-Unis sous la présidence Clinton) et qu’il pourrait être reconduit pour un quatrième mandat dans deux ans.

Ne rigolez pas, le casque pour automobiliste existe déjà… en Australie !

Oui, ce merveilleux accessoire de sécurité existe déjà dans le Pacifique sud, et plus particulièrement en Australie où un équipementier automobile, la société Davies Craig, a développé en trois ans un déjà fameux Motoring Helmet.
Ce casque était disponible pour tous les âges et tous les tours de tête.
Hélas, après vérification, il semble que ce casque ne soit plus proposé à la vente en 2020, surement le signe d’un grand succès…

ndla : A helmet in New York = Un casque à New York

Via Forbes, TreeHugger, Medium.com, CarltonRied, DaviesCraig, GouverneurCuomo.

Articles similaires
ActualitéCommunicationSport automobilevie des marques

Indy 500 : Finalement, il n'y aura pas de spectateurs

Actualitévie des marques

Mercedes-Benz simplifie sa gamme AMG GT

ActualitéCommunicationvie des marques

Bugatti Divo : On livre à Molsheim

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Tesla : Et l'on reparle d'un Cybertruck aux spécifications européennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *