Actualitévie des marques

Skoda Mountiaq : Pour vous faire oublier la Favorit Forman Pick-up

Le constructeur tchèque Skoda vient de présenter un nouveau véhicule conçu et construit par ses apprentis, le pick-up Montiaq.
Le nom est l’association et la contraction des mots Mountain (montagne) et Kodiaq (le grand SUV de Kodiaq qui sert de base à cette transformation.
Avec ce pick up, Skoda et les élèves qui sont en formation au sein de l’entreprise de Mlada Boleslav ont probablement voulu nous faire oublier les Favorit Forman Pick up des années 1991-1995 ou les Felicia Pick up qui ont pris la relève entre mi 1995 et 2001.
Avec ce Mountiaq, Skoda dévoile un pick up à l’allure solide, presque nerveuse et bien dans son époque.

Un pick up midsize qui en impose

Le Skoda Mountiaq se fait nettement plus imposant qu’un Kodiaq dont il dérive. Avec une longueur totale de 5.0 m, une largeur de 2.01 m et une hauteur de 1.71 m, il est plus grand qu’un Kodiaq qui annonce les mensurations suivantes :
L : 4.70 m / l : 1.88 m / h : 1.68 m
Par contre, les deux véhicules partage la même plateforme et le même empattement long de 2.79 m. En devenant un pick up, le SUV tchèque a bien forçi puisque son poids prend 800 kg pour passer de 1.650 à 2.450 kg.

Par rapport au Kodiaq, le pick up a perdu tout la partie arrière au delà du montant B au profit d’une benne équipée d’un double fond à ouverture en deux parties.
On découvre que le pick up profite de portes redessinées associées avec des vitres de custode qui éclaircissent et allongent visuellement la cabine. On découvre des nouveau boucliers Av et Ar ainsi des marchepieds semi encastrés habillés d’aluminium anti dérapant.
Le pick up s’équipe aussi d’un pare-buffle avec un treuil électrique, d’une rampe d’éclairage de travail à leds sur le toit, d’un roll bar et de jantes alu noires à 5 bâtons au dessin « solide ». Ces Jantes alu en 17 pouces (modèle
Rockstar II) sont chaussées de pneus Tout Terrain Falken WildPeak en 245/65 R 17.
Pour passer plus facilement partout, le pick up Skoda a vu sa garde au sol surélevée de 10 cm par rapport à celle d’un Kodiaq Scout. Elle est désormais fixée à 29 cm.
Le Mountiaq est aussi équipé d’un snorkel qui permet d’alimenter en air frais le moteur lorsque le pick up doit évoluer dans un terrain très humide (passage d’un gué, évolution dans une rivière).
Enfin pour rendre bien visible le pick up, les étudiants de Skoda l’ont habillé d’une livrée Orange Sunset qui tranche avec les équipements et l’accastillage noirs.

Une cabine sérieuse et bien équipée

Les apprentis ont intégré des détails ingénieux tels qu’un logo ŠKODA brillant sur la doublure du toit, un réfrigérateur intégré, un set de walkie- talkies étanches font partie de la dotation de série du véhicule.
Le logo qui associe une face avant de pick up devant une silhouette de montagne est brodé en orange sur les dossiers des sièges sport.
La sellerie en cuir noir est associée à des surpiqûres contrastées de couleur orange vif. On les retrouve sur le volant et le levier de vitesses.
On découvre aussi la présence d’un système hifi et d’infotainment revisité.
Il est associé au système Columbus présent sur le Kodiaq. Le système audio avec amplificatieur numérique fort de 2.000 watts prévoit des haut-parleurs capable de supporter 320 watts et un subwoofer de 2.000 watts.
Les portes intègrent des éclairages de sol qui évitent, la nuit ou dans le pénombre, de tomber dans un trou d’eau ou de boue.

Un 2.0 L TSI un peu juste

Mécaniquement le Mountiaq reprend la motorisation L4 2.0 L TSI du Kodiaq dans sa version forte de 190 ch à 4200 trs/min et 320 Nm avec boite de vitesse DSG7 et transmission intégrale.
Si, au sein du groupe Volkswagen, on évite de remettre les motorisations TDI sur le devant de la scène, on se dit tout de même que le moteur L4 2.0 L TDI 190 ch, 400 Nm ou, mieux encore, le bloc L4 2.0 L Bi-TDI fort de 240 ch et 500 Nm auraient été plus adaptés au regard du poids de ce pick up.
Avec un rapport poids/puissance de 12.90 kg/ch et un couple moteur un peu tendre, ce Skoda Mountiaq risque fort de ne pas être un violent ou un peu juste au travail ou à la charge.

Sachez que ce projet a été lancé en octobre 2018 et il aura fallu 8 mois et plus de 2.000 heures pour mener à bien le projet Mountiaq.
35 apprentis ont travaillé sur ce gros projet, un des plus aboutis si on en croit le propos de Carsten Brandes, directeur de l’Académie Skoda qui se félicite par ailleurs de la belle qualité du travail réalisé par les étudiants.

La vidéo de promo du Mountiaq

Pour ceux qui les auraient oublié, voici les Skoda Favorit Forman Pick up et Felicia Pick up.

Via Skoda, Youtube.

Articles similaires
ActualitéCommunicationvie des marques

Land Rover Range Rover Sport SVR Springboks Edition : Un partenaire de poids

Actualitévie des marques

Lamborghini Huracan Evo GT Celebration : Pour fêter les victoires américaines

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Drako Motors : Coupleuse Drako GTE

Actualitévie des marques

Lamborghini Aventador SVJ 63 Roadster : Une série limitée pour Pebble Beach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *