ActualitéAutour de l'automobileCommunication

Cinéma : Le Mans 66 s’annonce

Il y’a eu Le Cercle Infernal en 1955, Grand Prix en 1966, Un amour de Coccinelle en 1968, Virage en 1969, Le Mans en 1971, Week end of a champion en 1972, American Graffiti en 1973, Michel Vaillant en 2003, Cars en 2006, Rush en 2013.
Les vrais cinéphiles ajouteront, par exemple, Jour de Tonnerre, Driven, Cannonball, La Grande course autour du monde, The last american hero et quelques autres films qui mettent en avant le monde de la course automobile. Il pourrait y avoir Le Mans 66 réalisé par James Mangold.

Une histoire d’hommes pour la « gagne »

Le film Le Mans 66 qui sortira en novembre nous conte l’histoire qui a conduit Caroll Shelby faire équipe avec le pilote de course britannique Ken Miles pour aller déloger Ferrari du podium des 24 Heures du Mans.
Contre l’ordre établi dans l’Amérique des années 60, défiant les lois de la physique, de la mécanique et l’inconscience, ces deux « fous furieux » vont s’atteler à mettre à mal la domination des voitures d’Enzo Ferrari sur la piste en faisant évoluer la grande sportive du constructeur de Dearborn.
Shelby et Miles souhaitaient alors revoir la Ford GT40 (en version Mk1) qui s’était fait laminer lors des éditions 1964 et 1965 des 24 Heures du Mans.
Le Mans 66 premet de découvrir l’histoire d’hommes qui voulaient redonner à la Ford Motor Company ses lettres de noblesse et son aura sportive.
Tiré du livre “Go Like Hell : Ford, Ferrari, And Their Battle For Speed And Glory At Le Mans” écrit par A. J. Baime et publié en 2008/2009, le film retrace l’histoire de la course vers la victoire de Ford avec ses GT40 mais aussi l’histoire d’hommes qui ont du se battre contre un système et monde automobile alors très conservateur.

Matt Damon et Christian Bale sont notamment de la partie pour les rôles titres de ce film que l’on espère de la même veine que l’excellent Rush de Ron Howard.

Le trailer vidéo

L’affiche du film

A découvrir dans les salles obscures au mois de novembre prochain.

Via 20 Century Fox, Youtube.

Articles similaires
ActualitéLe coin lecturevie des marques

L'Année automobile 2019/2020 : A ne pas manquer

ActualitéEconomievie des marques

Aston Martin n'a pas besoin d'un nouvel investisseur (pour le moment...)

Actualitévie des marques

Renault : de Meo favori, Koller en outsider

ActualitéCommunicationvie des marques

Alpine : Voyage au pays des alpinistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *