ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Production automobile : Quelques chiffres ronds !

Les fins d’années sont propices aux sessions de communication, de distinction ou d’hommage pour un modèle disparu ou retiré du catalogue.
En ce début de mois de décembre 2020, trois constructeurs automobiles mettent en avant trois modèles importants ou emblématiques grâce à leurs chiffres de production qui atteignent des paliers marquants dans leur carrière commerciale.

Mercedes-Benz et le Classe G

C’est depuis l’usine Magna-Steyr de Graz en Autriche que Mercedes-Benz vient de célébrer une étape importante de l’histoire de la marque mais surtout d’un modèle emblématique, le Classe G ou le 4×4 (et non SUV) le plus distingué mais aussi le plus « préparé ou personnalisé » du marché.
Le 400.000eme exemplaire vient donc de sortir de chaine de fabrication. Il s’agit d’un G400 à moteur L6 3.0 L diesel de 330 ch et 700 Nm.
Ce modèle est destiné à un fidèle client de la marque à l’étoile puisqu’il s’agit d’un amateur de G qui possède déjà une vingtaine d’exemplaires du 4×4 dont un qui date de l’époque de lancement du modèle, c’est à dire 1979.
Dr Emmerich Schiller, responsable du département véhicules tout-terrain et CEO de Mercedes-Benz G GmbH à Graz a dit :
« Nous sommes très fiers d’avoir produit 400.000 unités de ce véhicule Tout-Terrain. Nous remercions nos fans, nos fidèles clients et nos employés, et bien évidemment notre partenaire Magna Steyr.
Actuellement, la demande excède de loin notre capacité de production du véhicule. Par ailleurs nous sommes déjà en train d’écrire le prochain chapitre de cette success story puisque nous allons électrifier cette gamme pour le G ait un avenir sans émissions de CO2 afin de rendre cette icône automobile encore plus à l’épreuve du temps. »


Si on tente de faire une moyenne, on constate que Mercedes-Benz a produit près de 10.000 exemplaires chaque année du Classe G depuis mi 1979 ou en presque 41 ans de fabrication.
Le G EQ ou peut être EQG, c’est à dire le Classe G électrifié devrait arriver sur le marché soit en fin d’année prochaine soit en 2022.

Porsche et le Cayenne

En juillet 2013, Porsche nous annonçait avoir produit 500.000 exemplaires de son grand SUV, le Cayenne.
Sept ans et demi plus tard, le constructeur stuttgartois annonce qu’il vient de passer le cap du million d’exemplaires fabriqués.
Le millionième Cayenne est un modèle GTS (V8 4.0 L de 460 ch) en livrée Rouge Carmin et c’est un exemplaire destiné à un client allemand.
Le Cayenne est le deuxième véhicule fabriqué par Porsche qui parvient à passer le cap du million d’exemplaires. Le premier avait été la 911 en 2017.
Alors qu’il a fallu que 18 ans au Cayenne pour toucher le million d’unités, Porsche nous rappelle qu’il en a fallu 54 ans pour la mythique 911.
Ce grand SUV si souvent décrier est un modèle très important pour Porsche notamment en son lancement en 2002.
Si, au dans les années 1996-2000, le Boxster a réussi à stabiliser le chiffre d’affaire et les ventes du constructeur de Zuffenhausen, à partir de 2002 le Cayenne a permis à Porsche de redevenir rentable et ainsi de perdurer puis de se développer de fort belle manière.

Toyota et la Yaris

Lundi 7 décembre, Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) à Valenciennes a produit sa 4 millionième Yaris.
Il s’agit d’une Yaris Hybrid (L4 1.5 L 116 ch) en livrée bicolore Rouge Allure nacré/Toit noir. La citadine est destinée à un client français.
Le cap des 4 millions de Yaris vient d’être franchi à l’aube des 20 ans de production de Toyota sur le sol français. On se rappellera qu’à l’inauguration d’Onnaing, nombreux étaient ceux qui s’offusquaient de voir un constructeur japonais s’installer en France. Deux décennies plus tard, la greffe a bien pris et Toyota a permis de redynamiser le bassin d’emplois de la région de Valenciennes.
La Yaris représente à elle seule 22% des ventes de Toyota en Europe et sa part de marché (sur le segment B) est passé de 4.7% en 2001 à plus de 8.3% l’an passé.
En près de 20 ans, le succès de la Toyota Yaris «Made in France» aura permis un investissement total de 1.5 milliard d’euros sur le site et l’accroissement de ses effectifs qui sont passés de 2.000 salariés en 2001 à 5.000 aujourd’hui (dont 3.370 CDI).
Avec l’arrivée mi 2021 du petit SUV Yaris Cross, le constructeur japonais prévoit d’atteindre quelques 3.600 CDI l’an prochain.

Via Mercedes-Benz, Porsche, Toyota.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileCommunicationEcologie et Nouvelles mobilitésMobilités urbaines et d'avenir

Paris : Après les ZFE, la ZTL

Actualitévie des marques

MG6 XPower Limited Edition : Cette voiture là, elle est terrible !

Actualitévie des marques

Alpine : Voici l'A110 Légende GT version 2021

ActualitéCommunicationvie des marques

Volvo : T. Jon Mayer devient le directeur du design extérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *