ActualitéCommunicationEcologie et Nouvelles mobilitésEconomievie des marques

Chevrolet : Les Camaro SS, ZL1 et 1LE interdites à la vente dans certains états américains

Depuis quelques jours, c’est à dire la fin du mois de novembre, les concessionnaires Chevrolet installés dans les états de Californie et de Washington ne peuvent plus vendre les coupés et cabriolets Camaro SS, ZL1 et 1LE en version 2021.
Les grammes de CO2 ou les verts américains seraient-ils passés à l’attaque pour mettre à mal le coupé sportif (et sa version découvrable) du constructeur de Detroit et le faire disparaitre de l’offre Chevrolet.
Rien de tout cela et le V8 6.2 L Atmo ou Supercharged n’est pas en cause, que ce soit pour son gros bruit ou ses émissions de CO2 qui feraient avoir une syncope à un écologiste européen.
Pour connaitre les raisons du bannissement des Camaro V8 des deux états, il faut regarder en direction des roues et plus précisément des étriers de freins.

Une affaire de plaquettes et de cuivre

La raison est à chercher du coté des plaquettes de freins.
En effet, les éléments qui font les plaquettes ne sont pas conformes à la législation de ses deux états américains ce qui entraine de fait le bannissement de ces deux États.
On apprend ainsi que les plaquettes avant et arrière des ces puissants coupés et cabriolet sont composées de plus de 5% de cuivre. Ce niveau fatidique ne sera plus autorisé à partir du 1er janvier 2021 en raison des dommages que ce métal cause à la faune aquatique.

Le cuivre est un métal toxique pour de très nombreux organismes, notamment ceux qui sont vivants.
Bien que les poissons ne mangent pas directement des morceaux de plaquettes de frein, la poussière générée par ceux-ci lors des décélérations se retrouve parfois dans les ruisseaux, étangs, lacs et rivière vole et contamine l’eau. De fait, l’eau est polluée ce qui cause des dommages ou la mort des être vivants présents dans ces milieux aquatiques.

Schwarzy’ à la manoeuvre en 2010

On est toutefois surpris que Chevrolet, comme Brembo, se soit fait surprendre par cette réglementation dite loi « California Motor Vehicle Brake Friction Material Law » promulguée le gouverneur d’alors, un certain Arnold Schwarzenegger qui date de 2010.
Cette loi vieille d’une décennie interdit aux constructeurs et aux fournisseurs de pièces de rechange de vendre des plaquettes de frein contenant plus que des traces de cuivre, de certains métaux lourds et d’amiante. Les plaquettes fabriquées avec des métaux lourds et de l’amiante ont été interdites dès 2014 et pour celle contenant plus de 5% de cuivre, l’interdiction entre en vigueur le 1er janvier 2021 à 0h00.

Sinon, il y a encore la version à moteur 4 cylindres…

Du coté du constructeur, on fait savoir qu’il est toutefois possible d’acheter ces Camaro SS, ZL1 et 1LE sur stock chez les distributeurs Chevrolet ou alors il faudra attendre leur retour sur ses deux marchés comme MY2022, une fois que Brembo aura développé et proposera des plaquettes en conformité avec les normes californiennes et celles de l’état de Washington.

Sachez enfin que les Camaro MY2021 en version L4 2.0 L Turbo et V6 3.6 L ne sont pas frappées par cette interdiction de vente et restent disponibles au catalogue Chevrolet proposé par les concessionnaires locaux.

Via GMA, Autoblog.


Articles similaires
Actualitévie des marques

MG6 XPower Limited Edition : Cette voiture là, elle est terrible !

Actualitévie des marques

Alpine : Voici l'A110 Légende GT version 2021

ActualitéCommunicationvie des marques

Volvo : T. Jon Mayer devient le directeur du design extérieur

ActualitéEcologie et Nouvelles mobilitésEconomievie des marques

Citroën : Les chevrons sont en route pour sortir du diesel... comme tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *