Actualitévie des marques

Volkswagen T-Roc Cabriolet 2020 : Le Nissan Murano CrossCabriolet a enfin un petit fils

Dans la famille des SUV découvrables, on se réjouit de cette naissance. En effet, le Nissan Murano CrossCabriolet et le Land Rover Range Evoque Convertible commençaient un peu à se sentir seuls.
Parfois on regarde de vieilles photos qui montrent les défunts Mercedes-Benz Classe G Cabriolet ou Range Rover Classic Convertible by SVC (Special Vehicle Conversions) mais hélas la vie est difficile et sans grand avenir pour les SUVC (Sport Utility Vehicle Convertible).
Et puis ce jour est arrivé, un petit nouveau, un rayon de lumière et d’espoir, le Volkswagen T-Roc Cabriolet 2020.
Allons à la rencontre de cette nouveauté découvrable !

T-Cross Breeze Concept, l’influenceur !

L’inspiration ou l’annonce de ce nouveau modèle est à chercher du T-Cross Breeze Concept que la firme automobile de Basse-Saxe avait dévoilé lors du salon de Genève en mars 2016 (que beaucoup ont oublié…) et que vous pouvez retrouver ci dessous.

Exit les Golf et Beetle Cabriolet, le T-Roc Cabrio c’est trop tendance !

Chez Volkswagen, on semble être sur de son coup et on fait fi des remarques ou des précédents SUV qui ont tenté l’aventure découvrable sans grand succès, le T-Roc Cabriolet c’est autre chose et c’est mieux !
Le constructeur de Wolfsburg l’assure :« Avec le T-Roc Cab’
souffle un vent de fraîcheur sur le segment des SUV »
.
On veut bien le croire mais surtout on demande à voir les résultats sur le marché fin 2020 et 2021.
Bien sur, le T-Roc aura pour lui d’être plus accessible que les Murano ou Evoque mais la clientèle des SUV est-elle vraiment à la recherche de ce type de carrosserie, rien n’est moins sur.
On ajoutera qu’il n’est pas certain que les anciens clients Golf Cabriolet et Beetle Cabriolet soient d’ailleurs enclin à passer du cabriolet au SUV cabriolet.
Avec cette nouveauté, on se dit que le marketing de VW a poussé à la mise en production d’un véhicule qui pourrait ne pas rencontrer le succès du classique T-Roc 5 portes même si se doute que les volumes escomptés ne sont pas les mêmes.

Présentation générale

Le nouveau Volkswagen T-Roc Cabriolet est un SUV avec 2 portes et 4 places. Les portières arrière ont disparu pour des questions de rigidité mais aussi pour permettre l’installation de portières avant plus longues destinées à faciliter l’accès à la banquette arrière.
Le SUV mesure 4.27 m de long et annonce une hauteur de 1.52 m. Le volume du coffre évolue lui aussi et passe de 445 dm3 (ou 392 dm3 sur la version 4Motion) à seulement 284 dm3 c’est à dire une capacité plus proche de celle de la Up! que de la Polo.

Pour le reste, le T-Roc Cabriolet reprend la physionomie du T-Roc avec toit en dur. La capote électrique en toile s’intègre plutôt bien dans le dessin de cette version et donne, de profil au T-Roc Cabriolet, un petit quelque chose de Golf Cab’ ou même d’Audi A3 (version 8PA).
Volkswagen met en avant le fait que la capote peut être ouverte ou refermée en 9.0 secondes et ce, jusqu’à la vitesse de 30 km/h.
Bien sur, cette version du T-Roc a pensé à la sécurité de ses passagers et dispose d’un encadrement de pare-brise renforcé ainsi que d’un arceau arrière intégré à déploiement automatique en cas de risque de retournement du cabriolet.

Esprit de famille à bord

A bord, au delà de la nouvelle banquette arrière à deux places et des contre portes modifiées, on retrouve le « mobilier » de la version 5 portes avec notamment une planche de bord identique et la même console centrale qui accueille en partie haute le système d’infotainment avec écran 8 pouces.
Sur les versions hautes, le combiné porte instrument passe au numérique et adopte l’Active Info Display avec écran configurable de 11.7 pouces.

Pour son lancement, le VW T-Roc Cabriolet sera proposé, comme sur les photos, en version Style (en bleu) et R-Line (en blanc) à l’esprit « plus sportif ».

L’ouverture ou la fermeture de la capote

Volkswagen met en avant la rapidité de la manoeuvre puisque le constructeur annonce un temps de 9.0 secondes maximum pour plier ou replier le toit en toile du T-Roc Cabriolet.
Voici la manoeuvre en images.

Une offre mécanique minimale

L’offre mécanique sera presque réduite au programme minimum puisque Volkswagen a décidé de proposer son nouveau cabrio avec seulement deux motorisations essence. Le T-Roc Cabriolet ne sera donc pas disponible en TDI ni avec la transmission 4Motion.
Le T-Roc Cabrio va se contenter de deux moteurs essence TSI, le petit L3 1.0 L TSI 115 ch, 200 Nm avec BVM6 et le L4 1.5 L TSI fort de 150 ch, 250 Nm.
Ce dernier moteur sera proposé de série avec une BVM6 ou en option la boite de vitesse DSG à 7 rapports.

Ce nouveau cabriolet sera présenté au public au mois de septembre prochain lors du salon de Francfort.
Il devrait arriver dans les show rooms en début d’année 2020 à des tarifs encore non précisés par le constructeur allemand.

Via Volkswagen.

Articles similaires
ActualitéCommunicationvie des marques

Land Rover Range Rover Sport SVR Springboks Edition : Un partenaire de poids

Actualitévie des marques

Lamborghini Huracan Evo GT Celebration : Pour fêter les victoires américaines

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Drako Motors : Coupleuse Drako GTE

Actualitévie des marques

Lamborghini Aventador SVJ 63 Roadster : Une série limitée pour Pebble Beach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *