Economievie des marques

USA : Vers la fin du crédit d’impôt pour les véhicules électriques ?

Le président américain veut en finir au plus vite avec le crédit d’impôt dédié aux véhicules électriques.

Donald Trump n’aime pas les VE et ne s’en cache pas. Ainsi en décembre dernier il disait : « Les constructeurs qui passeront au tout électrique allaient échouer. Par exemple chez General Motors, ils ont changé de business model. Ils vont vers le 100% électrique. Le « full Electric » ne va pas marcher. C’est très bien d’en avoir un certain pourcentage, mais il ne faut pas faire que ça… Je pense que c’est une grosse erreur de choix et de management. »

Chasse aux aides ou aversion réelle pour les véhicules électriques ?

Si le président Donald Trump obtient ce qu’il veut dans son projet de budget 2020, les ventes de voitures électriques pourraient subir un vrai coup d’arrêt outre Atlantique car même au pays du libéralisme économique et financier, il faut des aides financières pour soutenir le marché des VE.  
En effet, le PLF déposé par l’administration Trump prévoit purement et simplement la suppression du crédit d’impôt fédéral destiné aux acheteurs de voitures électriques qui peut aller jusqu’à la somme de 7.500$ (6.640€ au cours du jour).

Selon les dossiers et analyses présentés par gouvernement des Etats Unis, une telle décision permettrait d’économiser au moins 2.5 milliards de dollars sur dix ans soit aux environs de 250 millions par an.
Si on se replonge dans les documents et communiqués du Congrès américain, on constate qu’en 2016, par exemple, quelques 57.066 contribuables et acheteurs de VE ont réclamé 375 millions en crédits d’impôts au titre d’un achat de véhicules. On se rappellera aussi que le Congrès avait chiffré le coût possible de cette incitation fiscale à 7,5 milliards sur cinq ans à partir de l’année 2018. 
Si on annualise l’aide fédérale, cela fait 1.5 milliard de dollars par an et avec une demande d’aide que l’on peut estimer aux environs de 500 millions l’an passé, on constate qu’il y a encore de la marge. 
Peut être D.Trump veut il récupérer cette manne financière pour son fameux mur entre les USA et le Mexique !

Cette proposition est en fait dans la droite des propos tenus par le conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow, qui assurait il y a quelques temps que la volonté de l’actuel locataire de la Maison Blanche et de ses conseillers était de mettre fin à toutes ces subventions et ce qu’elle qu’en soit la nature. 
Reste que cette décision va à l’encontre des demandes des 3 groupes automobiles américains qui voudraient au minimum le maintien de cette aide et même sa modification pour une aide plus importante de la part de l’état fédéral.

Pour mémoire :

Actuellement, un constructeur est éligible au crédit d’impôt fédéral de 7.500$ de sa 1ere à sa 200.000eme voitures électriques. 
Ensuite le crédit d’impôt baisse à 3.750$ durant six mois puis baisse encore à 1.875$ pour 6 mois avant de disparaître définitivement un an après la sortie de chaîne de la 200.001eme voiture électrique.
Pour l’instant, seules les compagnies GM et Tesla ont passé le seuil des 200.000 VE livrés et sont entrées dans le cadre de la prime dégressive.

Reste que pour le moment, le Congrès n’a pas statué sur le sujet mais il a déjà assuré que la proposition budgétaire 2020 faite par la Maison Blanche ne sera pas acceptée telle quelle aussi bien pour les voitures électriques, les énergies renouvelables que pour les aides aux entreprises dites durables.

Via AP, DFN, FSJ et Automotive News.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéAutour de l'automobileLe coin lectureVéhicules électriques & hybrides

Une bonne lecture : "L'arnaque de la voiture propre" par Nicolas Meunier

ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Volkswagen AG : Le mandat d'Herbert Diess prolongé jusqu'en 2025

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *