Communicationvie des marques

Skoda : L’Octavia fête ses 60 ans (1959-2019)

60 ans d’existence et 4 générations du modèle sont au programme des différentes manifestations prévues par la marque tchèque et les amateurs qui chérissent la berline Skoda.
Née sous l’ère du bloc de l’est, l’Octavia a disparu de l’offre Skoda pendant 25 ans. 
Avec plus de 6.5 millions d’exemplaires vendus de toutes les générations du modèle, l’Octavia est le best-seller de Skoda. Elle reste le modèle le plus vendu de la marque à la flèche verte et suit la Golf sur le podium des ventes en Europe en 2018.

Une familiale historique

La première Skoda Octavia a quitté la chaîne de l’usine de Mlada Boleslav au milieu du mois de janvier 1959.

Pour ceux qui voudraient savoir le pourquoi du nom de ce modèle, sachez que cela vient du latin qui veut dire huitième et en 1959, l’Octavia était à la fois le huitième modèle de la marque produit après la Seconde Guerre mondiale mais aussi le huitième modèle de la marque tchèque à disposer d’une suspension indépendante depuis que le principe ait été introduit par le constructeur en 1933.

L’ère I de l’Octavia (1959 – 1971)

La première génération d’Octavia sera produite durant 12 ans (1959-1971). Elle existait en berline 2 portes et en break 2 portes avec des moteurs L4 1.0 L et L4 1.2 L de 29 à 45 ch selon les années. 
Une version pêchue viendra au catalogue au printemps 1960 avec un L4 1.2 L fort de 50 ch. Ce moteur arrive sur la version « sportive  » Octavia Touring Sport qui sera alors homologuée en rallye par la FIA.
Quelques mois plus tard arrivera la carrosserie Combi ou break. 
1964 voit la fin de la version berline qui sera remplacée par la 1000 MB et ses 4 portes. 
La version Combi sera au catalogue jusqu’en 1971 et au final ce sont 360.000 ex de cette version qui seront fabriqués.
L’Octavia a également fourni en 1966 la base technique de la première automobile produite en Nouvelle-Zélande, la Trekka.

L’ère II de l’Octavia (1996 à aujourd’hui)

1971, le modèle est définitivement retiré de l’offre Skoda et le nom est oublié par la marque tchécoslovaque jusque dans les années 90 et le rachat de Skoda par le groupe Volkswagen.
Après les Favorit et Felicia, Skoda voit arriver au sein de son offre au printemps 1996, une nouvelle berline compacte, l’Octavia.
Proche techniquement de la Golf mais un peu moins évoluée techniquement , l’Octavia se singularise par son profil façon « 2.5 volumes », une allure discrète, une dotation suffisante en équipement et surtout un volume de coffre énorme qui lamine la concurrence toujours un peu juste dans ce domaine.
Les moteurs TDI et MPI d’alors faisaient le bonheur de cette berline que l’on a dit au départ « low cost ». En mars 1998, suivait le break puis en 1999, la première voiture « moderne » à quatre roues motrices de la gamme Skoda.
On connait la suite, le succès des versions 1U, 1Z et 5E, en attendant la prochaine génération qui devrait être présentée fin 2019 avant d’arriver sur le marché dans le courant de l’année 2020.

Un petit rappel de la part du constructeur

Skoda nous fait aussi savoir qu’en plus de l’usine principale Mladá Boleslav, l’Octavia quitte les chaînes de production d’usines installées en Chine, en Inde, en Russie, au Kazakhstan et en Algérie. 
En Allemagne, l’Octavia est le seul modèle d’importation figurant dans le top 10 des ventes depuis de nombreuses années. 
Cette grande compacte qui hésite entre segment C et D est à essayer notamment par ceux qui ne la connaissent pas encore. Une chose est sure, l’Octavia en Berline ou en Combi reste un bon choix et une offre séduisante qui inquiète parfois la direction du groupe industriel de Basse Saxe du fait de son succès durable qui pourrait faire un peu d’ombre à la Passat mais aussi la Golf.

Via Skoda.

Articles similaires
ActualitéCommunicationSport automobilevie des marques

ACO : L'affiche des 24 Heures du Mans 2020 et une nouveauté

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Volvo : Un XC90 Recharge à venir

ActualitéEconomievie des marques

Groupe PSA : L'usine de Vigo va produire des VU pour Toyota

ActualitéCommunicationvie des marques

Election de la Voiture de l’année 2020 (COTY) : Elles ne sont plus que 35 en compétition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *