Actualitévie des marques

Toyota GT86 : Ca sent la fin

Alors que l’on parle de plus en plus du modèle qui va lui succéder l’an prochain, le coupé Toyota GT86 approche discrètement de sa fin de vie.
La disparition du modèle ne semble plus être qu’une affaire de semaines ou tout au plus de quelques mois.

Le malus écolo et le manque de couple l’ont tué

Présenté début d’automne 2011, commercialisé au printemps 2012 puis restylé en mars 2016, le coupé GT86 a permis de repositionner Toyota sur le marché des voitures sympas avec lesquelles on se fait plaisir sans avoir besoin de s’endetter sur 25 ans.
Certes, le coupé japonais n’est pas un monstre de puissance ni de couple avec son moteur H4 2.0 L de 200 ch et seulement 205 Nm perchés dans les tours mais avec ses roues arrière motrices, sa BVM6 et sa bonne tenue de route, il y a moyen de passer un agréable moment en compagnie du GT86.
Reste qu’avec son moteur Boxer atmosphérique, le coupé japonais est lourdement pénalisé, notamment en France où il annonce une consommation mixte de 8.0 L/100 km et des émissions de CO2 fixées à 183 g/km ce qui vaut un malus écolo de 5.105€, soit 14.25% de son prix.

Aujourd’hui, au catalogue de Toyota France, il ne reste plus que le GT86 BVA6 disponible dans 5 coloris, avec une seule sellerie en tissu et aucune option.
La filiale française du groupe automobile japonais met d’ailleurs en garde les derniers acheteurs potentiels du GT86 en précisant que le GT86 2020 n’est plus proposé que dans la limite des stocks disponibles.
Sachez enfin, qu’en 2019, Toyota France a livré moins de 30 exemplaires du modèle qui était assassiné durant deux années par un malus écolo NEDC Corrélé de 8.173€ et de 9.973€ en 2018.
Aujourd’hui, pour compenser le malus et aider à l’écoulement du stock restant, Toyota offre une remise de 4.000€ sur le prix catalogue.

La succession est assurée

Le coupé GR86 (nom provisoire) est en route et surtout en cours de développement.
Il devrait être dévoilé dans le courant de l’année prochaine et sera probablement mis sur le marché fin 2021 ou début 2022 avec une nouvelle motorisation qu’on annonce plus costaude puisqu’on évoque un nouveau moteur Boxer de 2.4 L (toujours sans turbo) plus coupleux.

Via Toyota.

Articles similaires
ActualitéCommunicationEconomievie des marques

GM : La fin du thermique en 2035

ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Ventes mondiales 2020 : Le constructeur d'Aichi plus fort que celui de Wolfsburg

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Ford Mustang Mach-E by Motion R Design : Un méchant look (réussi) !

ActualitéCommunicationvie des marques

Festival Automobile International : La Mercedes-Benz GLA sacrée "Plus belle voiture de l'année 2021"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *