ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Tesla : La prochaine Gigafactory sera texane

Après la Giga Nevada (Gigafactory 1) à Storey County dans le Nevada, la Giga New York (Gigafactory 2) construite à Buffalo dans l’état de New York, la Giga Shanghai (Gigafactory 3) implantée en Chine, la Giga Berlin (Gigafactory 4) en cours de construction à Brandenburg en Allemagne, voici que s’annonce la Giga Austin (Gigafactory 5) qui sera bâtie dans les environs de la capitale de l’état du Texas.

Le Texas plus fort que l’Oklahoma

L’annonce de cette nouvelle implantation d’une usine Tesla n’est pas vraiment une surprise puisqu’on en parlait depuis quelques longs mois.
Elon Musk avait plus sérieusement évoqué le sujet en début d’année en publiant sur son réseau favori, Twitter un mini sondage qui confirmait le choix du Texas pour installer la cinquième Gigafactory by Tesla.
En février 2020, plus de 80% des 305.724 votants avaient validé le choix du fantasque patron.
A l’heure du choix, Elon Musk devait se décider entre la ville de Tulsa dans l’Oklahoma et donc, Austin au Texas.
A des discussions et des négociations, les autorités texanes ont déployé un quasi pont d’or à l’homme de Tesla mais aussi de SpaceX et d’Hyperloop.
Greg Abott, le gouverneur de l’état et ses services ont proposé à Musk un package fiscal quasi irrésistible et ils ont emporté la mise.

L’usine sera construite dans le Comté de Travis sur un terrain d’un peu plus de 800 hectares situé à environ 15 minutes du centre-ville d’Austin.
Tesla va bénéficier d’allègements fiscaux d’une valeur minimale de 14,7 millions de dollars pour construire l’usine et créer des emplois dans la région d’Austin. Le grand état du sud des USA compte aussi attirer, dans la trace de Tesla, de nombreuses entreprises sous-traitantes de Tesla qui seront elles aussi créatrices d’emplois et d’argent.

Ce jour, le président américain Trump s’est fendu d’un tweet supplémentaire pour féliciter Elon Musk pour ce nouveau succès économique en terre « conservatrice ».

Une Gigafactory encore plus écologique

Elon Musk s’est dit très heureux de cette décision et d’ajouter que cette nouvelle Gigafactory serait un endroit écologique et qu’elle sera ouverte sur la vie, le quotidien et même au public.
Il poursuit et explique que ce sera une usine magnifique et dernier cri, juste sur le fleuve Colorado.
Pour l’agrément de tous, il prévoit une promenade et des jardins sur le toit, une parcours de randonnée pédestre et une piste cyclable sur l’ensemble du terrain. Tesla Austin sera fondamentalement une nouvelle approche de l’industrie qui mariera écologie, bien être, afin d’être un quasi paradis…
On veut bien y croire mais il y a quand même des doutes surtout quand on a à l’esprit les conditions de travail et la pression qui existent dans les autres unités de production de la firme automobile américaine.

La Giga Austin doit assembler le Semi et le Cybertruck mais aussi des Model 3 et des Model Y destinées à la moitié est des USA.
Elon Musk a ajouté que Tesla va continuer de croître en Californie, où il construira la berline Model S et le SUV Model X destinées au monde entier et les Model 3 et Model Y pour l’ouest des Etats Unis et le Canada.
L’usine historique de Fremont, seule usine de production automobile de la marque aux USA ne produira pas le camion ni le pick up électrique mais accueillera dans 18-24 mois la fabrication du futur roadster ou coupé Tesla.

Une bonne période pour le patron de Tesla

Belle session pour Elon Musk et Tesla qui continuent de réussir sur le marché automobile malgré les différentes crises, qui explosent sur le marché boursier (bulle ou pas bulle spéculative ?), qui annonce un quatrième trimestre d’affilé dans le vert avec 104 millions de dollars de bénéfice net.
On ajoutera que Musk a par ailleurs dit qu’il réfléchissait sérieusement à la mise en développement d’un berline compacte pour les prochaines années. L’une des raisons est qu’il trouve que les Tesla actuelles sont trop onéreuses et il veut les rendre bien plus accessible aux acheteurs.
Sachez enfin, que le patron de Tesla a dit ces derniers jours que l’autonomie standard minimale de ses voitures sera très vite fixée à 500 km et pas moins… De l’autre coté du Rhin, certains doivent de nouveau avoir des sueurs froides le jour et des « nervous breakdown » la nuit.

ndla : On n’oubliera pas Tesla Inc c’est aussi un siège social à Palo Alto en Californie, une usine à Fremont, encore en Californie et un centre de distribution pour l’Europe installé à Tilburg aux Pays-Bas.

Via Tesla Inc, Tweeter, E.Musk, AP, Teslarati, Austin American-Statesman.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

24 Heures du Mans 2020 : Private event

Actualitévie des marques

Nissan : L'usine de Barcelone "gagne" un sursis d'une année

Actualitévie des marques

Ford Puma ST : Débarquement prévu fin septembre

Actualitévie des marques

Mercedes-Benz : L'AMG GT existe en version "Night Edition"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *