ActualitéEconomievie des marques

Groupe PSA : PSA recrute des intérimaires pour l’usine de Rennes-la-Janais

Le Groupe PSA repartirait-il mieux ou plus vite que les autres constructeurs automobiles ?
C’est ce qu’on peut penser après l’annonce de l’arrivée de quelques 500 intérimaires qui vont permettre de relancer une équipe de nuit du fait du succès sur le marché du SUV Citroën C5 Aircross.

480 intérimaires et 20 salariés PSA pour la 3eme équipe

Si l’annonce peut faire plaisir, elle n’est pas tout à fait une surprise puisque le sujet avait déjà été évoqué il y a un mois.
En juin dernier, la direction annonçait que 450 salariés allaient faire leur retour sur le site.
En plus de ces 450 emplois intérimaires, dix salariés venant de l’usine de Saragosse, en Espagne et dix ouvriers français étaient attendus pour venir renforcer les effectifs des deux lignes de montage.

L’affaire est désormais actée et validée auprès des représentants du personnel puisque par un communiqué la CFE-CGC annonce l’arrivée de 230 intérimaires pour la semaine 34 (celle du 31 août 2020) et celle de 250 autres intérimaires en semaine 35 (celle du 7 septembre 2020).

Un CSE qui n’annonce pas de plan social !

Ces annonces ont été faites lors d’un comité social et économique (CSE) extraordinaire qui se tenait hier dans la matinée à l’usine de Rennes.
La direction du site de dire :
« Ces recrutements sont directement liés au succès commercial du C5 Aircross. On est sur une reprise plus que progressive, on retrouve une activité quasi normale avec trois équipes. »
Avant la crise, début mars PSA avait quatre équipes sur le site mais la quatrième était sur place pour préparer le lancement en production de nouveaux modèles du groupe.
Les représentants syndicaux se sont eux aussi dit heureux de cette évolution positive.
Ainsi le syndicat des cadres de la métallurgie se dit soulagé de constater que la production demandée à La Janais permet de revenir à un niveau de production élevé ou au moins d’un bon niveau.
La CFDT s’est réjouie de cette nouvelle pour l’emploi et son représentant d’expliquer :
« Non seulement, cela va nous permettre de recruter environ 500 intérimaires (30 de plus qu’annoncé en juin) et surtout, nous l’espérons, ouvrir d’autres horizons pour le site breton, notamment avec l’attribution d’un nouveau projet permettant d’assurer la pérennité de l’usine de Rennes la Janais. »

A suivre au fil des mois pour voir si la situation perdure ou si le groupe automobile français devra revoir ses effectifs et sa production en fonction de la conjoncture, c’est à dire de la crise.

Via Groupe PSA, Usine de Rennes-la-Janais, Twitter, CFE-CGC, Actu.fr.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Alfa Romeo Stelvio et Giulia Sprint 110 ans : Une petite série limitée pour célébrer les 110 ans de la marque

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

Formule E : BMW Motorsport va quitter le nouveau championnat du monde de FE

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Groupe PSA : Les ludospaces passent à l'électricité

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

Volkswagen Motorsport GmbH disparait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *