ActualitéAutour de l'automobileEconomie

Tarifs autoroutiers : Augmentation annoncée pour le 1er février

Chaque année le mois de janvier apporte traditionnellement son lot d’augmentations des prix ou tarifs et chaque année, le 1er février est synonyme d’augmentation des tarifs des péages autoroutiers.
En 2020, rien ne change puisque dans quelque semaines ceux-ci vont évoluer à la hausse.

Si les prix augmentent chaque année, c’est la faute à Ségo’

Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’état en charge des transports avait annoncé il y a quelques semaines que l’augmentation des tarifs autoroutier devrait être comprise entre 1 et 1.5%.
L’affaire se confirme bien mais la progression des tarifs ne sera finalement que de 0.85%
Sur RTL, il avait alors expliqué :  » Les contrats prévoient des augmentations chaque année en fonction du niveau de l’inflation et d’autres paramètres et chaque année l’État respecte ce contrat.
Je ne peux que le déplorer, en tant que citoyen, mais cela a été signé par des hommes et femmes politiques au pouvoir. Nous pourrions être démagogues et dire mais aussi agir pour que l’État ne respecte pas ses contrats mais ce ne serait pas un discours raisonnable. »

On se rappellera que ces augmentations constantes et annuelles sont liées notamment au gel des prix décidé par Ségolène Royal en 2015, qui avait aussi fait le choix d’une compensation financière ultérieure étalée sur plusieurs années.
A ces compensations, on ajoutera le coût du « plan autoroute » décidé par le président Hollande qui s’élève à un milliard d’euros et que les concessionnaires autoroutiers répercutent au fils des ans sur les prix des péages.

Une hausse tarifaire contenue ?

Dans la réalité, les augmentation vont de +0.71% pour le réseau Cofiroute (Vinci) à +1.07% pour les autoroutes alpines gérées par Area (groupe Eiffage) en passant par un +0.96% sur le réseau ASF.

Sur la route et à titre d’exemple voici quelques exemples d’évolutions tarifaires :

  • un Paris-Lille sur le réseau Sanef va passer en moyenne d’un prix de 16.90€ à 17€
  • un Paris-Deauville opéré par SAPN verra son prix passer de 20.80€ à 21€
  • un Lyon-Orange géré par ASF/Vinci augmentera de 20 centimes pour passer de 17.70€ à 17.90€.

Ces tarifs doivent encore être validés par l’État dans le courant de ce mois de janvier 2020 avant d’entrer en vigueur le 1er février.
Sachez enfin que si l’augmentation n’est pas aussi importante que celle de 2019 (de 1.8 à 1.9%) ou celle annoncée il y a un mois et demi par le secrétaire d’État en charge des Transports (1.5%), c’est en partie grâce à une inflation 2019 inférieure à celle de 2018.
C’est en tout cas la version officielle.

Via AP, JDD, RTL, LeParisien.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Rolls-Royce Wraith Kryptos : La Matrice du luxe automobile

ActualitéEconomievie des marques

Ecologie & automobile : Barbara Pompili arrive, tous aux AX !

Actualitévie des marques

Ford : De nouvelles livrées pour la GT

Actualitévie des marques

Lamborghini : La Sian découvrable est en approche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *