Actualitévie des marques

Peugeot dévoile la 508 Peugeot Sport Engineered

Jean-Philippe Imparato, directeur de Peugeot d’annoncer : »L’électrification est une magnifique opportunité pour développer de nouvelles sensations de conduite. Nous créons une néo-performance : nouvelles énergies, nouvelles prestations, nouveaux territoires, nouveaux défis à relever… Du pur plaisir à 49 gr de CO2/km ! »
Si la belle allure sportive de cette nouvelle 508 PSE plaira aux peugeotistes qui l’imaginent déjà sur la route, les autres verront plus dans cette berline une version concept de la nouvelle berline sochalienne. Toutefois cette berline sportive à « la française » est plus à considérer comme un démonstrateur du savoir faire de Peugeot et sert à annoncer l’arrivée prochaine d’une version hybride au sein de la gamme 508.

Une chose est sure, entre la 308 R Hybrid et le 3008 Hybrid de 300 ch présentés au dernier Mondial de l’auto, on ne peut guère douter des compétences de la marque au lion en matière d’hybridation… Reste seulement à passer de la démonstration à la production.

Quand l’esprit Peugeot Sport est dans la place

La 508 Peugeot Sport Engineered s’avance une allure sportive qui n’a rien à envier à certaines productions d’outre Rhin. Pour ce faire, Peugeot a développé un nouveau kit aérodynamique qui prévoit une notamment une nouvelle calandre 3D, un bouclier AV redessiné avec un dessin plus agressif et une lame flottante, quelques dérives ou flaps destinés à réduire la traînée aérodynamique et un imposant diffuseur qui fait office de jupe arrière.
Peugeot a eu le bon goût de nous dispenser d’un énième aileron afin de ne pas perturber le dessin de sa 508 tout en lui assurant un minimum d’élégance sportive.
Pour marier sportivité, « standing » et ligne réussie, Peugeot habille sa berline d’une livrée Gris Selenium associée à des inserts de couleur Vert Kryptonite.
Les grandes roues Noir Onyx/Gris Selenium en 20 pouces de diamètre assoient solidement la voiture sur le sol. Les chromes ont disparu et cèdent la place à un Noir brillant présent sur l’entourage de calandre ou celui de vitrage pour plus de sportivité (il restera toujours qq chose du Shadow Line créé par BMW dans les années 1980). La fibre de carbone accompagne le noir brillant sur les coques de rétroviseurs, les élémentes aérodynamiques

Pour donner plus de sportivité à la 508 PSE, il fallait faire un peu plus qu’un esprit (508) GT ou qu’un kit aéro. Aussi Peugeot a profité de ses compétences en matière de chassis pour revoir celui de la 508 et l’adapter à cette nouvelle version. Le châssis est surbaissé et l’ensemble des réglages de suspension ont été revus tant pour s’adapter à l’esprit sportif du modèle qu’à l’arrivée de l’hybridation.

Les voies ont été élargies et elles sont augmentées de 24 mm à l’Av et de 12 mm à l’Ar. Les grandes roues en 20 pouces sont chaussées de pneumatiques Michelin Pilot Sport 4S en 245/35 R20 en phase avec la sportivité et la puissance de cette 508 Peugeot Sport Engineered.
Le système de freinage est adapte aux performances avec notamment des disques Av ventilés de 380 mm montés sur des coupelles en aluminium pincés par des étriers fixes à quatre pistons d’un beau diamètre puisque Peugeot annonce 38 et 41 mm.

A bord : Sobriété et sportivité

Puisque nous sommes plus proche de la série que du concept car, on retrouve beaucoup d’éléments proche de ceux présents sur une 508 GT et ce, sans déplaisir.

Le désormais classique Peugeot i-Cockpit est de la partie avec notamment un combiné porte instruments paramétrable et si on apprécie cette structure c’est une bonne nouvelle. Un nouveau volant avec méplat complète agréablement l’espace conducteur et donne envie de prendre les commandes de cette berline sportive.
L’habitacle s’habille de pièces et inserts en fibre de carbone qui sont tout à fait dans le ton de cette nouvelle version et elle est présente sur la planche de bord, la console centrale et les hauts de portes.
On découvre aussi de nouveaux fauteuils Sport habillés de cuir et d’Alcantara sont installés aux places avant.
L’Alcantara règne en maître dans l’habitacle que ce soit pour le ciel de pavillon ou sur les contre-portes où il micro perforé. On notera des surpiqûres bicolores Vert Kryptonite/Noir Onyx qui donnent un tout petit peu de couleur à la sportive noirceur de l’habitacle.
On retrouve le grand écran tactile HD dit « 100% Kryptonite » (avec les mêmes pouvoirs que Superman ?) et le système HUD qui prend place au dessus de l’écran de l’i-Cockpit de 12.3″.

Hybridation dynamique et pêchue

Après la 208 Hybrid FE de 110 ch, 308 R Hybrid de 500 ch, le 3008 Hybrid de 300 ch, voici donc la 508 PSE et ses 400 ch.
Pour ce faire, les ingénieurs de Peugeot Sport ont associé la puissance de trois moteurs, à savoir un thermique et deux électriques pour permettre à cette 508 sportive de proposer un niveau de performances proche de celui des concurrentes allemandes ou japonaises.

Pour y parvenir Peugeot annonce l’association d’un moteur PureTech fort de 200 ch (hélas, surement le fameux L4 1.6 L et non un nouveau L4 2.0 L Turbo comme nous aurions pu l’espérer), d’un moteur électrique de 81 kW (110 ch) à l’avant et un moteur de 147 kW (200 ch) à l’arrière. La puissance combinée est de 400 ch et le couple moteur fixé à 500 Nm.
Cette 508 PSE dispose d’une transmission à quatre roues motrices ce qui fait d’elle une auto de la lignée des Hybrid4 de Peugeot.

Les 2 moteurs électriques sont alimentés par une batterie qui développe une puissance de 11,8 kWh ce qui permet à Peugeot d’annoncer 50 km d’autonomie. On apprend par ailleurs que les 2 moteurs électriques assurent une aide bloc thermique dans les basses vitesses et lorsqu’il tourne à faibles régimes. En mode Sport, les deux moteurs électriques restent actifs jusqu’à la vitesse de 190 km/h.

Les performances annoncées par le constructeur sont les suivantes :

Vmax autolimitée : 250 km/h
0 à 100 km / h : 4.3 secondes
400 m DA : 12.5 secondes
1000 m DA : 23.2 secondes
80-120 km / h : 2.5 secondes
80-180 km / h : 9.3 secondes

Le niveau officiel des émissions de CO2 est fixé à 49 g/km (WLTP) ce qui laisse envisager une consommation mixte qui se situerait aux environs de 2.0 L/100 km.

La Peugeot 508 Peugeot Sport Engineered 2019 en mouvement est par ici

Via Peugeot, Youtube

Articles similaires
ActualitéEconomievie des marques

Lotus Cars : Changement d'époque

ActualitéCommunicationEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota/Hype : 600 taxis à hydrogène en Ile de France fin 2021

Actualitévie des marques

Nissan Juke Enigma : Alexa vous accompagne

Actualitévie des marques

Kia Sportage Black Edition : Avec six coloris de carrosserie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *