Actualitévie des marques

Secma Performance : Le cap des 100 Fun Buggy est franchi…

… et c’est une bonne nouvelle pour le plus petit des constructeurs automobiles français créé il y 25 ans par Daniel Renard installé à Aniche dans le département du Nord.
On ajoutera que SECMA pour Société d’Etude et de Construction de Mécanique Automobile s’est construite sur la défunte marque ERAD, société de construction de VSP que Daniel Renard avait fondé il y a plus de 45 ans, au milieu des seventies.

Made in France, Made in Aniche, Made for pleasure

Aujourd’hui Secma Performance, c’est une gamme de trois modèles essentiellement dédiés au plaisir de la conduite avec les F16 et F16 Turbo et au fun avec le Fun Buggy qui est dérivé de la Secma F16 à laquelle il emprunte les dessous.
Secma nous apprend que son petit roadster F16 représente 40% de ses ventes tout comme le Fun Buggy tandis que le roadster « ultime », le F16 Turbo 225 ch, compte pour 20% des 100 livraisons annuelles du constructeur nordiste.
A porter au crédit de la firme d’Aniche, une intégration quasi totale des fabrications, des éléments simples et fiables (souvent accessibles financièrement) et une « bonne » obsession pour la chasse au superflu et au kilos.
Aussi pour marquer le coup et se joindre à la cohorte des célébrations des chiffres de production des autres marques, Secma Performance dévoile le Fun Buggy N°100 qui célèbre la fabrication du centième exemplaire du modèle.

Ainsi, avec le Fun Buggy, on pourra dire que Secma est dans la cour où jouent Meyer Manx et Colin Chapman.

Quand Fun Buggy rime avec légèreté, compacité, sportivité et fun

Construit sur la base du petit roadster Secma F16, le Fun Buggy tente de nous refaire vivre dans le années 2020, le coté fun, libre qu’ont connu dans années 70, ceux qui conduisait un buggy d’alors, souvent sur base de Volkswagen Coccinelle.
Le Fun Buggy y ajoute bien évidemment une touche de modernité et les performances.
Construit autour d’un chassis tubulaire en acier mécano soudé, le Fun Buggy est habillé d’une carrosserie en ABS PMMA thermoformé, teinté dans la masse et d’une cellule monocoque rotomoulée en polyéthylène haute résistance. Le buggy est proposé en trois teintes (gris, rouge et bleu).
Il repose sur une suspension à 4 roues indépendantes qui est empruntée au roadster F13 mais dans une version adaptée et réhaussée de quelques centimètres pour de plus grands débattements nécessaires à la conduite « hors piste ».
Pour mémoire, le Fun Buggy est une minicar. En effet, son gabarit est à peine plus imposant que celui d’une Smart Fortwo avec une longueur de 2.757 m, une largeur de 1.69 m et un empattement long de 2.0 m.

Le petit moteur Renault K4M lui va bien !

Le Fun Buggy 2020/2021 est propulsé par un moteur Renault L4 1.6 L avec 16 soupapes. Il s’agit de l’inusable moteur K4M dans une version forte de 105 ch à 5.700 trs/min et d’un couple qui est fixé à 148 Nm à 3.750 trs.
Ce moteur est classiquement associé à une BVM5 qui envoie la puissance aux roues arrière.
Pour ceux qui auraient des craintes, sachez que le petit bloc moteur atmosphérique est conforme à la norme Euro6.

Grâce à un poids de 593 kg et un rapport poids/puissance de 5.64 kg/ch, le Fun Buggy est un véhicule dynamique. Il permet d’aller chercher les 180 km/h (mais ce n’est pas vraiment sa vocation) et d’expédier l’exercice du 0 à 100 km/h en à peine 5.9 secondes ce qui est le signe d’une belle vivacité.

L’équipement standard du Secma Fun Buggy prévoit de série, tout l’équipement nécessaire avec notamment un échappement inox, des prises d’air latérales, des projecteurs halogènes et à leds, une sellerie cordonnée prévue pour résister à la pluie et aux éclaboussures, une alimentation 12V, un pédalier réglable, des sièges baquets, un volant sport, un combiné porte instruments central et un chauffage avec désembuage.

Fun Buggy de série

Le Fun Buggy N°100, California Dreamin’ en version française

Ce Secma Fun Buggy N°100 ou Fun Buggy California se singularise par une décoration spécifique qui donne à l’auto un petit coté californien des années 70.
Pour ce faire, le buggy arbore une décoration tricolore façon chrome (Bleu/Blanc/Rouge), des jantes en alu poli à 5 branches en deux parties (modèle »California ») en 15 pouces. Ces roues sont chaussées de pneumatiques BF Goodrich Radial R/T en 195/60 à l’avant et 225/60 à l’arrière avec marquage blanc.
De profil, le Fun Buggy N°100 n’est pas sans nous rappeler les voitures à friction de notre enfance puisqu’avec ses grosses roues, notamment celles situées à l’arrière, il semble prêt à bondir de dune en dune à la façon d’un Steve McQueen accompagné par Faye Dunaway dans l’Affaire Thomas Crown !
Enfin, un échappement Racing à double sortie complète l’allure sympathique de ce gros jouet sur 4 roues et à moteur.
Au chapitre des « regrets », on aurait aimé quelques chromes supplémentaires (arceaux, extrémités du pare choc avant) qui auraient donné à cette auto une allure plus ‘ricaine mais il y a fort à parier que Secma prendra en compte ce genre de demandes de la part de futurs acheteurs.
Si le modèle est unique, sachez que tous les accessoires qui font ce Fun Buggy N°100 sont proposés aux acheteurs d’un Fun Buggy « standard ».

Dans les détails

Le Fun Buggy n°100 en vidéo de promo

Un petit buggy bien sympathique qu’il faudra revoir dans ses évolutions à venir et qu’on aimerait bien croiser un peu plus sur les routes pour mettre un peu de fun parmi les ternes cohortes de citadines et de SUV quasi banalisés.

Via SecmaPerformance, YouTube.
Photos : SecmaPerformance, F.G.Reportages.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *