ActualitéMobilités urbaines et d'avenirvie des marques

Renault et Marcel, c’est bientôt fini

Le constructeur automobile français se réorganise pour passer au mieux la crise actuelle qui mine la vie des gens mais aussi celle des entreprises.
Ainsi, selon les éléments rapportés par le média économique La Tribune, Renault annoncera dans les prochains jours la cession de sa plateforme de voiture de transport avec chauffeur Marcel, le VTC citoyen.

La société de VTC Marcel achetée en 2017 (sous l’ère Ghosn) va donc quitter prochainement le giron de la marque au losange.
Si on en croit les propos de Nabil Bourassi, la stratégie mobilité de Renault qui s’est essentiellement concentrée sur une démarche B to B n’a pas permis à Marcel de prendre toute sa place sur le marché et de s’imposer, ce qui était toutefois un peu présomptueux face aux géants du secteur.

La société de VTC qui avait été rachetée via RCI Banque il y a trois ans n’est pas parvenue à avoir une place sur le podium du marché du transport de personnes qui est archi dominé par des « poids lourds » du segment comme Uber.
Fort de ce constat et en pleine réorganisation, le constructeur de Billancourt a pris la décision de mettre en vente l’entreprise qui a pourtant été intégrée l’an passé au sein d’un pool mobilité baptisé Renault M.A.I (pour Mobility As Industry). Luca de Meo veut des filiales et une entreprise fortes, pas des sociétés qui « naviguent entre deux eaux ». C’est probablement pour cela que Marcel VTC se retrouve mis en vente malgré une offre moderne et des tarifs attractifs.

La Tribune ajoute que la conjoncture actuelle est très difficile sur le marché du VTC qui a perdu quelques 20% de son activité depuis la crise sanitaire liée au virus Covid-19.

Marcel va donc changer de main dans les prochains jours et pourrait être restructuré pour survivre à la mauvaise passe qui s’est installée depuis le début de l’année 2020.

Un dossier à suivre car la démarche « citoyenne » et écologiquement acceptable de la société Marcel en a fait un acteur intéressant et précurseur sur ce secteur économique.

Via LaTribune, Reuters.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

Formule 1 : La saison 2021 ne débutera pas en Australie

ActualitéEconomievie des marques

Alfa Romeo : La Giulietta a tiré sa révérence

ActualitéEconomievie des marques

Michelin : 2300 emplois supprimés en France

ActualitéEconomievie des marques

Stellantis va devenir une réalité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *