Actualitévie des marques

Renault accueille Gilles Le Borgne en provenance du Groupe PSA

Après avoir subi le débauchage de bon nombre de ses cadres dirigeants, le Groupe Renault revient dans la partie avec un beau recrutement, celui de Gilles Le Borgne, ex-patron de la R&D du Groupe PSA.

Un ingénieur brillant pour un poste clef

L’affaire s’est faite dans la durée puisqu’on peut estimer le début de cet important recrutement au printemps 2019 quand Gilles Le Borgne, alors patron de la Recherche et du Développement du groupe franc comtois, a posé, à la surprise générale, sa démission.
A l’époque, nous ne savions pas pourquoi l’ingénieur quittait PSA, désormais nous savons, puisqu’il est nommé directeur de l’ingénierie et devient membre du Comité Exécutif Groupe (CEG) du Groupe Renault.
Il succède à Gaspar Gascon Abellan qui aurait « officiellement » décidé de quitter l’entreprise afin de poursuivre des projets personnels même si dans les couloirs de Guyancourt, il se murmure que son départ serait en partie du à quelques difficultés et retards de mise aux nouvelles normes WLTP des moteurs TCe et Blue dCi.

Un homme qui a compté chez PSA

Agé de 57 ans, Gilles Le Borgne est diplômé de l’école d’Ingénieurs de Limoges (ENSIL-ENSCI) et titulaire d’un DEA Matériaux.
Gilles Le Borgne c’est surtout trois décennies au service de PSA comme rappelé dans la rapide biographie proposé par Renault et qui nous dit : « Après huit ans de recherche et développement sur les matériaux et les technologies, il devient ingénieur en chef de la plateforme Citroën C3 phase I.
Il prend ensuite la responsabilité des concepts avancés véhicules pendant sept ans. En 2010, il est nommé à la tête de la Direction Avant-Projets, avant de devenir Directeur de la Recherche et du développement en avril 2013 puis Directeur Qualité et Ingénierie du groupe PSA de septembre 2016 à mai 2019.
De Janvier 2015 à mai 2018, il est aussi Président du Comité Technique Automobile (CTA) au sein de la PFA (Plateforme de la Filière Automobile)« .

Il a mené le développement des véhicules du segment A tels que 1007, 107, C2, mais aussi du segment B comme les C3, C3 Pluriel et quelques autres modèles.
Enfin, l’homologation WLTP (bien menée) des véhicules du Groupe PSA est liée à son travail et son engagement pour l’entreprise sochalienne.

Le propos officiel

Chez Renault, on se dit heureux de ce recrutement et Clotilde Delbos, la directrice générale du groupe automobile a déclaré : « L’arrivée de Gilles Le Borgne à la direction de l’ensemble des équipes d’ingénierie produits du Groupe Renault, va permettre d’accélérer la transformation de notre ingénierie et de consolider efficacement notre R&D dans un contexte d’enjeux technologiques forts et d’évolutions rapides des réglementations environnementales en Europe et dans le Monde.
Sa grande expérience et son parcours, reconnus de toute l’industrie automobile, favoriseront aussi le développement et l’optimisation des synergies opérationnelles au sein de Renault et de l’Alliance. »

Via Renault.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Alfa Romeo Stelvio et Giulia Sprint 110 ans : Une petite série limitée pour célébrer les 110 ans de la marque

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

Formule E : BMW Motorsport va quitter le nouveau championnat du monde de FE

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Groupe PSA : Les ludospaces passent à l'électricité

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

Volkswagen Motorsport GmbH disparait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *