ActualitéEconomievie des marques

Caocao arrive à Paris avec ses « Black Cab »

Après l’arrivée surprise et l’importante prise de participation de Geely Group dans Daimler AG en début d’année 2018, le groupe industriel allemand tentait alors de faire contre mauvaise fortune bon coeur.
Les deux groupes annonçaient alors la création d’une co-entreprise qui devait proposer à compter de début 2019 un service de VTC haut de gamme dans plusieurs grandes villes chinoises. La nouvelle société utiliserait des modèles Mercedes-Benz Classe E, Classe S et Classe V mais aussi Geely comme l’Emgrand, la Borui GE ou le monospace Jiaji.
Le siège serait installé à Hangzhou.

La signature de l’accord entre Geely et Daimler

Une entreprise qui connait le métier

Les deux entreprises associées décidèrent de s’appuyer notamment sur des structures existantes puisque Geely possède déjà son propre service de téléphonie mobile mais aussi de transport opérant en Chine, baptisé Caocao.
Le service compte plus de 17.5 millions d’utilisateurs enregistrés et il prend en charge plus de 360.000 voyages par jour.
L’entreprise dispose d’une flotte de plus de 30.000 voitures qui circulent dans une trentaine de villes chinoises depuis près de cinq ans.
De son coté, Daimler exploite aussi depuis plusieurs années un service de co-voiturage en Chine et compte plus de 470.000 clients.
Désormais Caocao arrive en France et plus exactement en région parisienne où il va venir jouer les troubles fêtes parmi les Uber, les taxis parisiens et les compagnies privées de VTC.

Annoncée le 3 janvier dernier sur le réseau social WeChat, l’entreprise de réservations de VTC chinoise arrive sur le marché parisien ce lundi 6 janvier.
Ainsi l’application Caocao était disponible ce matin sur les « magasins » (ou store) d’application pour smartphones tout comme un site internet dédié.

L’affaire a été bien préparée puisque Caocao a envoyé une équipe à Paris durant l’été dernier pour mener une étude de marché mais aussi pour connaitre les besoins et attentes des clients.
Les éléments compilés et validés ont donc permis de lancer ce 6 janvier 2020 le service dans le cadre d’une session test de plusieurs mois. Elle permettra ou non, d’installer définitivement Caocao dans le mondes des VTC à Paris et en Ile de France.

Geely fait d’une pierre deux coups

Caocao a par ailleurs précisé que tous les chauffeurs devront détenir un permis de conduire français (avec suffisamment de points) et qu’ils bénéficieront d’une formation dédiée notamment à la sécurité mais aussi au bon accueil des clients.
London Electric Vehicle Company, la filiale du Groupe Geely installée au Royaume-Uni qui fabrique les LEVC TX fournira les véhicules électriques aux chauffeurs.
Si on en croit Caocao, dans un premier temps les Taxi TX seront équipés de parapluies, de plusieurs prises d’alimentation pour smartphone, ordinateurs portables ou tablettes, d’une climatisation électronique à réglages séparés et d’un système « easy payment ».
D’autres équipements pourraient être proposés dans quelques mois en fonction des demandes des voyageurs.
Ainsi en fournissant des Black cab électrique, le Groupe Geely permet à son usine anglaise de monter en cadence et de mettre plus d’autos sur la route.
On ne sait pas pour l’instant si des Volvo ou des Mercedes-Benz hybrides viendront compléter le parc parisien de Caocao.

Le LEVC TX qui sera utilisé par Caocao

Pour retrouver Caocao et son site officiel (en cours de finalisation), c’est ici en cliquant sur ce lien.

La vidéo de promo du nouveau service

Une arrivée à suivre durant la période test pour voir si Caocao s’installe durablement dans le monde des transports parisiens et franciliens.
Sachez enfin que l’entreprise chinoise de VTC envisage de s’implanter dans d’autres capitales ou grandes métropoles européennes.

ndla : Caocao se prononce Tsao Tsao

Via AP, Caocao, OuestFrance.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

Actualitévie des marques

Audi TT RS 40 years of Quattro Limited Edition

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *