ActualitéEconomievie des marques

Plateforme d’assistance PSA : Conduent licencie les 304 salariés pour trois fois rien !

Après cinq mois d’incertitude et d’âpres négociations, c’en est fini de Conduent à Roubaix et plus exactement de l’entreprise américaine de téléconseil qui avait en charge le service client (le SAV et l’assistance) du groupe automobile français.

Un PSE retoqué qui n’a rien changé !

L’inspection du travail a définitivement entériné ce lundi 3 août le plan social qui prévoit le licenciement des 304 salariés de la plateforme téléphonique.
Il y a un mois, les représentants du personnel avaient l’impression d’avoir avancé dans le bon sens lorsque les services de l’Inspection du travail ont rejeté le PSE proposé par la direction de Conduent.
A l’époque, l’enveloppe globale était faible et l’entreprise américaine qui veut en finir très vite avec la France et ce dossier a du revoir son plan et notamment la partie financière. Aussi, pour faire accepter leur Plan de Sauvegarde pour l’Emploi, Conduent a joué la carte de la formation en réévaluant son budget de 130.000€ pour qu’il atteigne les 1.5 million d’euros destinés à séduire (ou à endormir ?) les services de l’état.
Si le budget « formation-reconversion » a augmenté de 9.5%, celui alloué aux indemnités de licenciement n’a pas varié d’un euro, de la sorte qu’un salarié qui a deux ans d’ancienneté chez Conduent Roubaix va toucher dans les prochains jours ou prochaines, la somme mirobolante de 900€ brut ou aux environs de 690 à 700€ net.

Tous les licenciements seront effectifs dans les prochains jours

Toutes les lettres de licenciements et les soldes de tout compte sont envoyés cette semaine aux ex-salariés roubaisiens.
Que ce soit les syndicats ou les salariés, tout le monde se dit désagréablement surpris et écœuré par la rapidité de la mise en place de la procédure et la brutalité de l’annonce par la direction de l’entreprise.
Cette dernière rappelle par ailleurs qu’à cause de l’épidémie de Covid-19, 75% des salariés de Conduent étaient en chômage partiel depuis le mois de mars et que seuls 25% avaient une activité à temps plein en… télétravail.

Désormais, l’assistance pour les marques automobiles du Groupe PSA ne se fera plus depuis la France, mais depuis le Maroc.
C’est en effet à Casablanca qu’est installé la nouvelle plateforme d’assistance PSA et son centre d’appel.

Via AP, France3, FranceInfo.

Articles similaires
Actualitévie des marques

DS Automobiles : La berline DS 9 est tarifée

Actualitévie des marques

MINI Vision Urbanaut Concept : La renaissance du monospace

ActualitéEcologie et Nouvelles mobilitésEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Australie : Instauration d'une taxe au kilomètre pour les VE...

Actualitévie des marques

Jeep Wrangler Rubicon 392 : Avec un V8 HEMI sous le capot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *