ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Peugeot e-Traveller : Un van électrique, c’est pratique !

Avec ce nouveau e-Traveller, Peugeot procède de la même façon qu’avec l’e-Expert, il met sur le marché une version électrique de son van dédié au transport de personnes.

A quelques détails près

A l’extérieur, seul un oeil avisé pourra distinguer un e-Traveller d’un Traveller à motorisation thermique.
Le nouvel e-Traveller se singularise par la présence d’une trappe pour la recharge sur l’aile avant gauche, une calandre obstruée, un bouclier avant légèrement revu sans entrée d’air et par les lions Peugeot dichroïques dont la couleur varie selon la luminosité ambiante et l’angle sous lequel on les regarde.

Pour le reste le Peugeot e-Traveller est un Traveller comme les autres, c’est à dire avec une capacité d’accueil de 5 à 9 personnes sur les versions dites « Combispace » qui sont proposées avec les finitions Active et Allure.
Le Van existe en versions dites « Professionnelles » et dans ce cas l’e-Traveller devient une Navette destinée aux taxi, VTC, hôtel, flottes d’entreprise, services VIP dans les aéroports ou dans les gares.
Dans sa version Navette, le van Peugeot existe en versions Business (5 – 9 places) et Business VIP (6 -7 places).
Ces version Business se distingues des autres finitions par la présence de vitres sur-teintées à 70% ou 90% d’opacité, et par la présence aux rangs 2 et 3 de fauteuils indépendants et coulissants avec accoudoirs, d’une sellerie en cuir, ou d’une belle banquette coulissante, elle aussi revêtue de cuir.
Comme sur Traveller équivalent, l’e-Traveller peut être équipé façon salon avec 4 fauteuils indépendants face-à-face avec tablettes mobiles centrales ou avec 2 fauteuils indépendants et une banquette afin de disposer de 5 places en vis-à-vis à l’arrière.
Le Peugeot e-Traveller est proposé, comme l’e-Expert, l’Expert et le Traveller, en trois longueurs et une seule hauteur, à savoir :

  • Compact : 4.60 m
  • Standard à 4.95 m
  • Long : 5 30 m
  • Hauteur : 1.90 m sur toutes les versions

A bord de l’e-Traveller

Là encore, Peugeot applique la même recette qu’à bord du Traveller et il faudra regarder la planche de bord, le système d’infotainment et l’emplacement du levier de vitesse pour se dire que ce van n’est pas un « thermique » mais un électrique.
Pour aller au plus simple, et sans que cela soit une critique, Peugeot a repris l’intégralité de ce que l’on trouve à bord de l’e-Expert.
Seule une dotation plus riche en équipements et une finition plus cossue et normale sur un véhicule particulier permettent de différencier le cockpit du e-Traveller de celui du e-Expert.
La partie arrière, c’est à dire les rangs 2 et 3, est identique à celle des Traveller « classiques », c’est à dire bien agencée, confortable et spacieuse pour les passagers.

Motorisation, performances et autonomie

Comme le Peugeot e-Expert, le nouvel e-Traveller est disponible avec une seule motorisation forte d’une puissance maximale de 100 kW (136 ch) et d’un couple de 260 Nm qui peut être alimentée par une batterie lithium-ion qui existe en deux versions, 50 kWh et 75 kWh.
Pour une efficience maximale, l’e-Traveller propose deux modes de régénération électrique, à savoir modérée ou augmentée. Si le mode « Modéré » n’apporte pas grand chose, le mode « Augmenté » (ou A comme Brake) permet une régénération et une récupération de l’énergie plus importante ainsi qu’un frein moteur plus présent. En théorie et selon le constructeur ce mode permettrait de ne pratiquement plus avoir besoin de freiner dans la majorité des cas. Enfin, le van électrique propose trois modes de conduite gérés depuis un sélecteur de mode installé sur la console centrale, il s’agit des Eco, Normal et Power dont les finalités sont les suivantes :

  • Eco (60 kW ou 82 ch, 190 Nm) : Favorise l’autonomie
  • Normal (80 kW ou 109 ch, 210 Nm) : Optimise la gestion de l’électricité et de la puissancepour une utilisation au quotidien
  • Power (100 kW ou 136 ch, 260 Nm) : Offre de meilleures performances lors du transport de personnes et de bagages

Au chapitre de l’autonomie, la version 50 kWh annonce une autonomie WLTP de 230 km et la version 75 kWh revendique quelques 330 km. Comme sur la version VU en charge, il faudra vérifier la réalité avec 4 ou 5 passagers à bord !

Le van électrique Peugeot embarque en série un chargeur monophasé de 7.4 kW et propose en option, un chargeur triphasé de 11 kW.
Avec la prise Combo CCS 2, l’e-Traveller est éligible aux chargeurs d’une puissance maximale de 100 kW. Dans cette configuration, il est aussi possible de récupérer 80% de la charge en 30 minutes (batterie 50kWh) ou en 45 min (batterie 75 kWh).

Seul au monde ?

L’e-Traveller est il unique sur le marché automobile français ?
Pas vraiment, si on a à l’esprit l’arrivée prochaine d’un Opel Zafira Life-e et probablement d’un Citroën SpaceTourer Electric.
Ces cousins ou demi-frères du Groupe PSA ne sont pas les seuls sur le marché puisqu’arrive en ce moment le Mercedes-Benz EQV qui vient jouer dans la même cour que l’e-Traveller en version Business ou Business VIP.

A l’autre bout de la gamme, le Peugeot e-Traveller Combi avec la batterie de 50 kWh va retrouver une vieille connaissance dont on parle peu mais qui mérite encore attention, le Nissan E-NV200 Evalia N-Connecta qui existe en 5 ou 7 places.
Bien que propulsé par un moteur un peu moins puissant alimenté par une batterie de 40 kWh celui-ci revendique entre 210 et un peu plus de 300 km d’autonomie WLTP pour un prix inférieur à 38.000€ (hors bonus et aides diverses) et une dotation en équipements suffisante.

Produit dans l’usine PSA d’Hordain (ex Sevelnord) implantée dans le Nord (59), le Peugeot e-Traveller arrivera sur le marché dans le courant du second semestre de cette année.
Les tarifs ne sont pas encore connus mais ils seront communiqués avant la mise sur le marché de ce nouveau van électrique.

Via Peugeot.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

24 Heures du Mans 2020 : Private event

Actualitévie des marques

Nissan : L'usine de Barcelone "gagne" un sursis d'une année

Actualitévie des marques

Ford Puma ST : Débarquement prévu fin septembre

Actualitévie des marques

Mercedes-Benz : L'AMG GT existe en version "Night Edition"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *