Actualitévie des marques

Nouvelle Aston Martin Vantage Roadster 2020 : V8, luxe et plaisir au grand air

Andy Palmer, le patron d’Aston Martin a dit : « Les cabriolets Aston Martin sont toujours les préférés de nos clients, c’est pourquoi nous sommes très heureux de présenter la Vantage Roadster. La ligne Vantage a toujours procuré les émotions les plus pures, mais avec le nouveau Roadster, l’adrénaline passe à un niveau supérieur. »
Matt Becker, l’ingénieur en chef d’Aston Martin, ajoute : « Les voitures de sport décapotables sont souvent considérées comme compromises par rapport à leurs équivalents Coupé. Je m’inscris en faux car le roaster Vantage reste absolument dévoué fidèle à sa mission qui est de fournir une dynamique de conduite précise, agile et expressive en virage et des performances maximales en ligne droite. Et bien sûr, il y a la dimension supplémentaire de conduire une superbe voiture de sport au grand air quand le toit est baissé. »
Le décor est donc posé par les dirigeants d’Aston Martin.
Quelques semaines après la présentation du SUV DBX, le constructeur de Gaydon lance sur le marché la déclinaison découvrable du coupé Vantage, l’Aston Martin Vantage Roadster.

Une belle automobile

En créant le roadster Vantage, les designers d’Aston Martin n’ont pas sacrifié l’allure sportive et réussie du coupé puisqu’ils se sont contentés de remplacer le toit en dure par une capote en toile triple épaisseur qui bénéficie d’un mécanisme de pliage en Z afin de garantir sa « rigidité », notamment à grande vitesse, et d’offrir un décapotage ou capotage rapide et fiable.
Aston Martin précise qu’à une vitesse inférieure à 50 km/h, le toit se rétracte en 6.7 secondes et que le temps nécessaire pour le remettre en place est de 6.8 secondes. 
Au chapitre des petites évolutions on note une nouvelle calandre à lamelles horizontales comme alternative (élégante) à la grille façon « coupe frites » que nous connaissons. On appréciera ou non mais elle donne une allure moins « Nien Nunb » à la Vantage Roadster.
De nouvelles jantes alu, disponibles dans différentes finitions arrivent aux catalogues du coupé et du Roadster.

Comme d’habitude, la version décapotée est légèrement plus lourde que la version avec toit en dur et ce nouveau roadster annonce un poids à sec de 1.628 kg soit une soixantaine de kilos de plus que le coupé.
Le poids est réparti à 49/51 entre l’avant et l’arrière contre 50/50 sur le coupé.
Et comme de coutume, du fait de l’emplacement dédié au rangement de la capote, le coffre voit son volume réduit. Ce dernier perd 100 dm3 pour atteindre 200 dm3, ce qui n’est pas énorme mais suffisant pour partir à deux pour un week end cheveux au vent.
Les dimensions de ce roadster « compact » sont les suivantes :

  • Longueur : 4.465 m
  • Largeur (avec rétroviseurs) : 2.153 m
  • Largeur (hors rétroviseurs) : 1.942 m
  • Hauteur : 1.273 m
  • Empattement : 2.704 m
  • Capacité du réservoir : 73 L

V8 Biturbo et belles perfs’ au programme

L’Aston Martin Vantage Roadster est propulsée par le moteur le moteur V8 4.0 L Biturbo d’origine AMG. Il délivre, comme sur le coupé, 510 ch à 6.000 trs/min et 685 Nm de couple entre 2.000 et 5.000 trs.
Cette motorisation est associée à une boîte de vitesses automatique ZF à 8 rapports en position centrale arrière (afin de favoriser la juste répartition des masses). La BVA8 est toujours accolée à un arbre de transmission en fibre de carbone et à un différentiel « électronique » baptisé E-Diff.
La suspension avec Système ADS (Adaptive Damping System), technologie Skyhook et trois modes de gestion (Sport, Sport +, Track) est elle aussi de la partie.
Le roadster britannique est posée de série sur des jantes alu à 10 branches en 20 pouces chaussées de pneumatiques Pirelli P Zero en 255/40 R à l’avant et 295/35 R20 à l’arrière.

Malgré l’augmentation du poids, le roadster Aston Martin Vantage annonce de jolies performances, très proches de celles du coupé.
La Vmax est fixée à 306 km/h et il ne faut que 3.8 secondes à cette découvrable pour passer de 0 à 100 km/h.
Aston Martin n’évoque pas la consommation mixte qui devrait se situer aux environs de 10.8 L/100 km mais annonce des émissions de CO2 de 269 g/km ce qui vaudra à cette nouveauté le malus maximal sur le marché français.

Au chapitre des nouveautés du moment, on note l’arrivée de la boîte manuelle à sept rapports sur le Coupé ce qui devrait ravir les amateurs de conduite « à l’ancienne ».

Peu de changement à bord

A bord du roadster, peu ou pas de changement puisque l’aménagement reprend le mobilier de bord ainsi que les sièges ainsi que les garnissages et inserts du coupé.
Seule la partie située derrière les sièges est modifiée et raccourcie du fait de la présence de la capote en toile et de deux arceaux de sécurité.
Le niveau d’équipements ainsi que celui d’assistances ou d’aides à la conduite est identique à ce que propose la Vantage Coupé.

La première vidéo de présentation de la Vantage Roadster

Si la tarification française n’est pas encore connue, nous savons que cette nouveauté sera proposée à partir de 126.950£ au Royaume-Uni, 157.300€ en Allemagne et 161.000$ aux États-Unis.
Les premières livraisons sont attendues dans le courant du deuxième semestre de cette année 2020.

Via AstonMartin, TWN, Youtube.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Hyundai Tucson 2020 : Micro hybridation et N Line à tous les étages

Actualitévie des marques

Pagani Huayra Imola : Entre "street legal" et "racecar"...

Actualitévie des marques

Volkswagen annonce (sans surprise) la Golf GTI

Actualitévie des marques

Maserati : La nouvelle sportive portera le nom de MC20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *