Elle n’est pourtant attendue qu’en toute fin d’année. Son nom définitif n’est pas encore connu tout comme ses spécifications, ses performances, sa dotation en équipements ou son prix. Pourtant certains rêvent d’en être ou d’en avoir une dans les premiers.
Mini a donc pensé à eux et ouvre ce jour les pré-réservations pour la Mini Electric avec la mise en ligne d’un site dédié baptisé  »Be the first » ou « soyez le premier ».

La Mini quasi inconnue

En mettant en ligne, le constructeur anglais cherche à aguicher le client urbain et branché qui rêve, non pas d’un DS 3 Crossback e-Tense ou d’une e-208 GT Line, mais d’une Mini Electric.
L’ouverture en ligne du site de réservation ne donne pas vraiment d’informations sur la nouveauté puisque la page se contente de mettre en avant la version « Concept » et les futurs acquéreurs devront se contenter des éléments déjà connus ou envisagés que vous retrouvez ci dessous.
Commercialisée uniquement version Hatchback 3 portes, la Mini sur batterie devrait logiquement disposer de l’ensemble propulseur de la BMW i3s, à savoir un moteur fort de 135 kW (184 ch), 270 Nm associé à une boite de vitesse à 1 rapport probablement alimenté par une batterie composée de nouvelles cellules en 120 Ah d’une capacité de 42 kWh et non de l’ancienne batterie de seulement 33 kWh.
Rien n’est encore annoncé mais l’autonomie WLTP devrait se situer aux environs de 285 à 300 km selon le cycle WLTP. Cela n’a rien de mirobolant mais devrait suffire à satisfaire les urbains et péri-urbains amateurs de la Mini et de voiture électrique.

Avant de rouler en Mini Electric, vous prendrez bien une version thermique !

Le site Be the first suit une cheminement classique en vous demandant de choisir un distributeur, de laisser vos coordonnées puis de valider votre pré-réservation qui sera ensuite entérinée par votre vendeur.
Mais l’affaire ne s’arrête pas là puisque Mini France offre aux 100 premières personnes qui auront fait une réservation de pouvoir découvrir la Mini Electric 2020 dans le cadre d’une avant-première spécifique. Par ailleurs, ces 100 clients seront livrés en priorité en 2020.
Pour que ceux qui auront pré-réservé une Mini électrifiée ne soient pas pris au dépourvu, le constructeur propose une offre d’attente ou de dépannage baptisée MINI e-Flex.
Cette solution leur permet de disposer jusqu’à la livraison en 2020 de la Mini Electric d’une Mini « thermique » en version Cooper Edition Heddon Street à moteur L3 1.5 L Turbo de 136 ch, 220 Nm contre la somme de 375€/mois et sans apport. Cette solution nous rappelle un peu celle de Tesla qui proposait, il y a quelques années, à ceux qui voulaient une Model 3 de commander d’abord une Model S…

Redécouverte vidéo de la Mini Electric Concept

L’affaire sera à suivre car il y a fort à parier que la marque anglaise en dira plus dans les prochains mois et surtout avant la présentation puis la commercialisation de ce nouveau et premier modèle « Full electric » au sein de la gamme Mini.

Via Mini, Youtube.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Holden : C'est aussi la fin de vie pour l'Astra Hatch

ActualitéEconomievie des marques

Aston Martin/Lagonda : Collaboration avec Airbus

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Opel : L'Ampera-e rejoint le garage de la police allemande

ActualitéSport automobilevie des marques

Peugeot en WEC : Ce sera avec Rebellion Racing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *