Actualitévie des marques

MG6 XPower Limited Edition : Cette voiture là, elle est terrible !

MG6, le nom ne vous parle peut être pas et c’est normal !
Cette berline familiale est née quelques années après le rachat de MG par le groupe automobile chinois. C’était une berline familiale pas désagréable qui existait en 4 et 5 portes. Vendue en Chine, elle est celle qui a aidé MG à renaitre au Royaume Uni et à relancer la marque en réinstallant un réseau de distribution, en retrouvant des clients et en faisant de la compétition en championnat BTCC.
Fabriquée entre 2009 et 2017, cette MG6 (IP22) connu un petit succès en Grande Bretagne mais semblait aussi satisfaire les acheteurs chinois.
Puis vint la plus convaincante MG6 (IP32) fin 2017, mais pour le coup le modèle resta dédié au marché chinois, MG préférant vendre des MG3 et des SUV hybrides ou électriques aux européens.
Récemment restylée, la berline chinoise vient d’être présentée dans une version dont le nom nous rappelle le coupé MG XPower SV de 2003.
Plus brutale qu’une MG6 Trophy de 2020 mais moins violente qu’un coupé XPower SV, voici la nouvelle MG6 XPower Limited Edition, une familiale sportive inspirée par les voitures du championnat TCR.
Les amateurs de MG, de sportives et/ou de voitures chinoises se rappelleront que l’auto avait été annoncée l’an passé par la MG6 X-Power Concept qui avait été présentée au Chengdu Motor Show.

C’est du brutal à l’extérieur

En apparence, la nouvelle MG6 XPower 2021 apparait comme une voiture façon « racecar » à peine dégrossie et tout juste transformée en version « Street Legal ».
L’auto s’habille d’un kit aérodynamique que que renierait pas Mansory ou les russe de TopCar.
Pour le coup, les designers chinois se sont lâchés puisque la berline s’équipe d’un kit « large » qui prévoit un imposant bouclier avant qui semble puiser son inspiration chez AMG ou Audi Sport Performance, des ailes élargies pour couvrir les grosses roues noircies, des bas de caisse noircis qui nous conduisent vers la partie arrière de cette violente MG6. Les coques des rétroviseurs extérieurs sont faites du même matériaux que l’aileron ou la lame avant, c’est à dire en fibre de carbone.
A l’avant, on découvre une imposante lame en FDC, une calandre dont le style peut faire penser à celle d’une Mercedes -AMG GT ou d’une Maserati Ghibli ou Levante en version Trofeo et deux prises d’air à l’avant du capot moteur. Cette MG6 pêchue adopte aussi des phares « full leds » à l’avant et à l’arrière. Ces derniers sont légèrement assombris ce qui les fait paraitre noirs.
Et à l’arrière, c’est un pare choc bodybuildé qui surmonte un impressionnant diffuseur noir d’où sortent 4 sorties d’échappement rassemblées deux par deux.
Lorsqu’on quitte des yeux l’extracteur et qu’on regarde un peu plus haut, on découvre un énorme aileron en partie en fibre de carbone, digne d’une voiture de WTCR ou de GT3.
Les feux arrière, en forme de griffe, sont sensés rappeler la sportivité de cette nouvelle voiture à ceux qui se feront déposer sur la route par cette nouvelle MG.
Enfin, on appréciera la livrée bicolore verte et noire qui n’est pas linéaire mais en dégradé entre les deux teintes à certains endroits de la carrosserie.

Sobrieté et sombre sportivité à l’intérieur

L’habitacle ne dépareillerait pas dans une sportive du constructeur d’Ingolstadt.
L’ensemble apparait bien dessiné et baigne dans une ambiance sportive dominée par le noir associé à quelques touches de chrome et de vert
L’ensemble est habillé de véritable Alcantara et de cuir de couleur noir cousu par des fils verts qui rappellent la livrée de carrosserie.
Les sièges semi baquets sont nouveaux et profitent de bons renforts latéraux adaptés à la conduite sportive.
Les dossiers sont brodés avec gros « XPower » de couleur verte. On retrouve ce même vert sur les ceintures de sécurité et sur les coutures du cuir et de la suédine qui couvrent le volant sport avec méplat au dessin très « Audi ».
On remarque qu’il y a sur le volant multifonction un bouton rouge destiné au système de Launch Control.
Les touches de chromes satinés sont présentes sur les poignées de portes, les aérateurs, le pourtours du combiné porte instruments et sur les platines de commande des vitres.
Le tableau de bord profite de deux écrans, un situé en face du conducteur dédié aux instruments et informations nécessaires à la conduite et un autre situé classiquement au dessus de la console centrale qui regroupe le système d’infotainment, la navigation, les connexions vers l’extérieur et le système de télémétrie.
Pour égayer l’habitacle sombre, MG a fait le choix d’un éclairage initial en rouge pour les écrans et bleu pour la lumière d’ambiance.

Inspirée par la course

La nouvelle MG6 XPower est propulsée par un moteur L4 2.0 L Turbo, dérivé de celui des voitures qui courent en championnat TCR qui annonce une puissance de 320 ch et un couple de 460 Nm.
Le moteur de cette MG6 XPower revendique la puissance de 160 ch/L ce qui commence à parler.
La puissance est envoyée au roues motrices par l’intérmédiaire d’une boîte de vitesses de type DCT à 7 rapports avec commande par palettes au volant et d’un différentiel autobloquant paramétrable. 
MG Motor ne donne aucune indication de la vitesse maximale mais fait savoir que l’accélération de 0 à 100 km/h est expédiée en moins de 4.0 secondes.
Cette berline MG6 XPower bénéficie de trains roulants inspirés par ceux des MG6 TCR, d’un chassis surbaissé, de grosses roues en 18 ou 19 pouces chaussées de pneumatiques Michelin Pilot Sport 4 et d’un freinage renforcé avec, notamment, des gros étriers (de couleur verte) à 6 pistons à l’avant.

La voiture sera commercialisée sur le marché automobile chinois dans les prochaines semaines.
Cette MG6 XPower intégrera le catalogue du constructeur chinois dans le cadre d’une série limitée de quelques centaines ou plusieurs milliers d’unités. MG Motor n’a pas prévu d’éxporter cette voiture vers l’Europe ou vers un autre pays.

Via MG Motor.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *