ActualitéCommunicationvie des marques

Mazda : Les Mazda3 et CX-9 au rappel

Le constructeur japonais Mazda vient de lancer le rappel de près de plus de 36.000 véhicules récents.
Ce passage par la case contrôle et mise à niveau concerne une berline et un SUV produit la firme automobile, il s’agit de la nouvelle berline Mazda3 et du grand SUV CX-9.

Rappel Mazda3

Puisque l’affaire nous vient des Etats Unis, elle est gérée de concert par le constructeur et la NHTSA.
Ce sont donc quelques 25.003 Mazda qui vont devoir passer par le rappel à cause d’un espace qui pourrait exister entre les écrous de fixation des roues et le moyeu.
Ce problème qui n’est pas important en soit pourrait avoir des conséquences graves si les écrous de roues venaient à se desserrer complètement lors de sessions routières normales qui soumettent les roues à des vibrations. Dans le pire des cas, les Mazda3 pourraient finir par perdre leurs roues.

Les voitures concernées ont été fabriquées entre le 25 septembre 2018 et le 19 avril 2019.
Toutes autos mises en cause devront être passées au rappel avant le 6 août prochain.
A ce jour aucun accident ou incident n’a été constaté par la NHTSA ou par Mazda. Le constructeur prendra en charge l’ensemble des frais liés ce rappel de sécurité.
Bien sur, les Mazda3 vendues ailleurs dans le monde, notamment en Europe ne sont étonnamment pas soumises à un rappel du même type.

Pour ceux qui voudraient découvrir un document officiel de rappel de la NHTSA, voilà celui de la Mazda3.

Rappel CX-9

Si l’entrée de gamme de Mazda aux USA est concernée, le haut de gamme l’est aussi puisque le constructeur va devoir aussi rappeler quelques 8.300 SUV CX-9 (dont 420 au Canada)
pour un problème d’ordre électrique.
Il semble que des problèmes de câblage entraînent, sans prévenir, la désactivation des systèmes d’alerte ou de sécurité du grans SUV. On parle des clignotants, de l’airbag passager et du dispositif de démarrage. Mazda fait aussi savoir que les affichages du combiné porte instruments pourraient eux aussi transmettre des alertes erronées.

La cause du problème a été identifiée par le constructeur. Il s’agit d’un problème de rétention électrique d’un des connecteurs du système de câblage et il est simplement le changer.
A ce jour, aucun accident ou blessure en lien avec ce problème n’a été constaté. La campagne de rappel débutera le 29 juillet aux USA et quelques semaines plus tard au Canada.
Là encore, Mazda prend en charge l’intégralité des opérations.

Via Mazda, NHTSA.

Articles similaires
ActualitéCommunicationSport automobilevie des marques

ACO : L'affiche des 24 Heures du Mans 2020 et une nouveauté

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Volvo : Un XC90 Recharge à venir

ActualitéEconomievie des marques

Groupe PSA : L'usine de Vigo va produire des VU pour Toyota

ActualitéCommunicationvie des marques

Election de la Voiture de l’année 2020 (COTY) : Elles ne sont plus que 35 en compétition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *