ActualitéEconomievie des marques

Lotus Cars : Changement d’époque

Mai 2017, Geely acquiert une participation de 49.9% dans Proton, le constructeur automobile malaisien mal en point et une participation de 51% dans Lotus Cars, détenue alors par Proton.
Le Groupe Geely veut alors imprimer sa marque et ses choix technologiques au petit constructeur britannique qui se lance alors dans le développement d’une hypercar électrique et… lourde, l’Evija qui est dévoilée en 2019 et commercialisée depuis l’automne dernier.

2021, l’année du changement de paradigme

Le petit constructeur automobile vient d’annoncer la fin de vie de sa gamme actuelle et l’arrivée d’une nouvelle famille composée de trois nouvelles sportives.
A la fin de cette année 2021, c’en sera donc fini des Lotus Elise, Exige et Evora à moteurs thermiques L4 et V6 Toyota, place à une nouvelle génération de voitures de sport qui seront toutes d’origine anglaise puisqu’assemblées dans l’usine historique d’Hethel et non en Chine.
Ces nouveautés seront produites dans une usine remise à neuf ou presque qui a bénéficié de quelques 222 millions de livres sterling d’investissement (~250 millions d’euros) et qui accueillera d’ici à début 2022 environ 250 nouveaux salariés.

Lotus Cars ne dit rien au sujet des nouveautés à venir mais on parle du retour de l’Esprit en haut de gamme et pour remplacer l’actuelle Evora tout en se positionnant plus haut en gamme.
Pour le reste, on ne sait rien au sujet des chassis, des gabarits et des motorisations même si on peut être sur d’une prise de poids des autos, d’une possible électrification et la fin du V6 au profit d’un L4 suralimenté et peut être hybride.
Toutefois, il faudra rester attentif car l’esprit insufflé par Colin Chapman et son fameux « Light is right » pourrait en prendre coup et disparaitre.
N’oublions pas les années 2009-2012 qui ont bien failli tuer Lotus et il faudra bien voir si Li-Shufu, le patron de Geely ne nous refait une « baharisation » de la marque à la façon chinoise, les moyens financiers en plus.

Des séries limitées pour marquer le coup ou pour faire passer la pilule ?

La firme automobile anglaise fait par ailleurs savoir que ces trois fins de vie seront dignement fêtées durant cette année 2021. En effet, Lotus annonce la mise sur le marché de nombreuses séries spéciales ou limitée pour rendre hommage à ces trois sportives, et surtout à la fabuleuse petite Elise qui a tenu le constructeur et lui a permis de perdurer depuis 26 ans.
Les Exige et Evora, deux vraies sportives plus récentes ont elles aussi apporté leur contribution à l’image et au maintien en vie de Lotus mais elles aussi vont cessé d’être produites après quelques séries spéciales qui feront plaisir aux amateurs.

La gamme Lotus 2021

Enfin, on n’oubliera pas que Lotus Cars vient de signer un partenariat technologique avec Alpine Cars qui doit déboucher sur le développement d’une future A110 Z.E. et peut être d’une Lotus électrique presqu’abordable.

Via Lotus.

Articles similaires
Actualitévie des marques

MG6 XPower Limited Edition : Cette voiture là, elle est terrible !

Actualitévie des marques

Alpine : Voici l'A110 Légende GT version 2021

ActualitéCommunicationvie des marques

Volvo : T. Jon Mayer devient le directeur du design extérieur

ActualitéEcologie et Nouvelles mobilitésEconomievie des marques

Citroën : Les chevrons sont en route pour sortir du diesel... comme tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *