ActualitéEconomievie des marques

Lamborghini : Quantum Group AG revoit son offre et revient à la charge

Il y a à peine une semaine, le consortium financier Quantum Group AG avait envoyé aux dirigeants du Groupe Volkswagen et à ceux d’Audi une offre d’achat du constructeur italien pour la somme de 7.5 milliards d’euros.
Le puissant groupe allemand avait décliné fermement l’offre et assurant que Lamborghini n’était pas à vendre et ce, malgré les rumeurs qui ont couru durant l’automne 2020.
Ce week end, le groupe d’investisseurs revient à la charge et propose une offre d’achat revue à la hausse… afin de faire céder les dirigeants du Groupe Volkswagen, d’Audi et le patron de Lamborghini.

Quantun Group AG toujours sur le coup

Si on en croit Automotive News, Rea Stark Rajcic, qui est un peu le porte parole de Quantum Group AG, a fait savoir que l’offre était toujours valable. Il précise que les membres de ce pool d’investisseurs ont bien réfléchi leur offre de rachat de Lamborghini et à leur projet d’avenir pour la firme automobile italienne.
Il explique que si du coté du Groupe Volkswagen, il existe une volonté de négocier aussi bien pour les investissements, le prix de vente ou les garanties bancaire, Quantum Group AG est là pour entamer des négociations au plus vite.

Un gros bonus pour mieux séduire

Si on en croit les éléments rapportés, le groupe financier pourrait rehausser son offre d’un à deux milliards d’euros ce qui mettre l’offre haute à 9.5 milliards d’euros.
Herbert Diess, toujours à la recherche d’argent pour développer son business électrique va t-il céder aux chant des euros ou va t-il maintenir ses déclarations du début de semaine.
Les deux options sont crédibles mais si on a à l’esprit que le constructeur italien vient de présenter son plan produits pour l’électrification de ses autos et un budget de 1.5 milliard d’euros prévu pour les quatre prochaines années (hybridation, électrification, allègement des voitures), il parait logique que Volkswagen refuse une fois encore cette offre d’achat.
Le groupe Volkswagen va t-il prendre le risque de laisser la firme de Sant’Agata Bolognese (ainsi que l’ensemble de son plan, de ses projets en cours et de son soutien global) à un consortium qui n’a pour l’instant rien démontré de probant dans le monde automobile sauf un show car et d’avoir dans son « board » Anton Piëch et Matthias Müller (ex directeur de Porsche).

Dossier à suivre.

Via AutomotiveNews.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *