ActualitéCommunicationEconomieSalonsvie des marques

Salon de Genève : Il reviendra en 2022

Sauf cas de force majeure, comme un retour de la pandémie de Covid-19, le Geneva International Motor Show (GIMS) va renaître en 2022, après deux années d’interruption dues à la crise sanitaire et économique.

Le cap est mis sur février 2022

Le prochain Geneva International Motor Show se tiendra donc classiquement à Palexpo près de l’aéroport de Genève Cointrin. Ce sera la 91eme édition de la réputée exposition automobile suisse.
Cette édition 2022 se déroulera du 19 au 27 février soit une quinzaine de jours plus tôt qu’habituellement et qui voulait que le salon de Genève ouvre ses portes durant la première semaine de mars.

Par ailleurs, les deux journées réservées à la presse et aux médias sont maintenues et se tiendront les 17 et 18 février, c’est à dire juste avant l’ouverture officielle du salon.

Les marques seront-elles de la partie pour ce salon classico-moderne ?

En prévision d’une édition 2022 remaniée, le directeur général du GIMS, Sandro Mesquita, a fait savoir qu’avec l’ouverture des inscriptions pour les exposants, l’organisation du GIMS 2022 est officiellement lancée.
Ce prochain Salon de Genève annonce avoir l’ambition de surprendre à la fois les fans, les visiteurs et les exposants tout en conservant des bases « classiques » et appréciées.
Une chose est sure, le GIMS 2022 devrait épargner aux visiteurs une exposition éparpillée nécessitant des allées et venues ou d’utiliser des « nouveaux moyens de mobilité » tout en offrant une exposition et des halls variés et organisés par thème ou tendance.
La principale incertitude ne vient pas de la présence du public mais du nombre de constructeurs automobiles présents à Palexpo.
Entre ceux qui ont tiré un trait définitif sur ce type d’événement, ceux qui se justifient en expliquant qu’ils n’ont pas de nouveauté ou que le lieu n’est pas dans leur zone de chalandise ou enfin ceux qui veulent faire moderne (ou djeun’s) avec des expositions réparties aux 4 coins de la ville organisatrice où il faut se rendre à bord d’une navette autonome ou sur leur dernière trottinette électrique, le risque d’absences est encore grand.

Le dossier est ouvert. Il faudra le suivre l’été prochain puisque les prochaines annonces devraient être faites avant la fin du mois de juillet.

Via GIMS.
Photos : GIMS.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileLe coin lectureVéhicules électriques & hybrides

Une bonne lecture : "L'arnaque de la voiture propre" par Nicolas Meunier

ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Volkswagen AG : Le mandat d'Herbert Diess prolongé jusqu'en 2025

ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Daimler AG : Electro Merco 2030

Actualitévie des marques

Audi fait évoluer son offre Q7/Q8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *