ActualitéCommunicationSalonsvie des marques

Lamborghini : Les salons, c’est fini !

Profitez bien de la photo ci-dessus, c’est une des dernières images que vous verrez d’un stand Lamborghini puisque la prestigieuses firme italienne de Sant’Agata Bolognèse vient de prendre la décision de ne plus être présente sur les grands salons automobiles mondiaux.

L’annonce officielle

Katia Bassi, la directrice du marketing et de la communication de Lamborghini a déclaré :
 » Nous avons décidé d’abandonner les salons automobiles parce que nous pensons de plus en plus qu’avoir une relation intime avec le client est la clef, et les salons automobiles ne sont plus alignés avec notre philosophie.
Les salons automobiles dans leur format traditionnel ont permis aux gens de voir de nouvelles voitures et technologies sous un même toit en temps opportun, mais des influences comme celle d’internet et des médias sociaux ont fondamentalement changé ce rôle du salon automobile traditionnel. »

Sachez toutefois que la marque ne s’opposera pas à une exposition dans un salon si elle est financée par un ou plusieurs distributeurs de Lamborghini.

Plus de personnalisation et d’intimité…

L’entreprise automobile italienne ne sera donc désormais plus du tout présente sur les salons automobiles (s’ils arrivent à perdurer…) et il faudra être dans les petits papiers de la marque au taureau pour pouvoir désormais approcher une nouvelle Lamborghini de près et physiquement. Pour les autres, il restera la presse papier et le virtuel via internet.
Lamborghini dit vouloir désormais se concentrer sur des événements plus intimes, plus cosy comme la Monterey Car Week à Pebble Beach lors du Concorso Italiano, quelques concours d’élégance, quelques petites expositions (Salon privé de Londres) ainsi que sur des programmes de conduite exclusifs et sur invitation et bien évidemment des événements lifestyle et tendance.
Le monde d’avant est hélas encore bien présent dans l’automobile et le monde d’après…
Lamborghini dit aussi prendre compte les demandes de ses clients, qui, désormais, souhaitent encore plus d’exclusivité (et moins de mixité sociale), plus de personnalisation en fonction de leurs goûts et centres d’intérêt ainsi qu’un contact particulier avec les sportives et les commerciaux de la marque.

Place au virtuel, aux tendanceurs et aux sappes « streetwear »

Pas sur que cela serve la marque car sans la rencontre physique des autos d’une marque, le rêve (guère possible sur le web) n’est rien et l’image d’un constructeur non plus.
Mais que les fans se rassurent, le constructeur italien dit vouloir continuer à fidéliser ses fans, ses vrais amateurs grâce à l’internet. Lamborghini annonce ainsi la prochaine création d’un nouveau championnat virtuel de voitures de course, des partenariats avec des marques de vêtements bien connues, une nouvelle application pour découvrir la marque et ses goodies ainsi que ses programmes Super Trofeo et GT Motorsport en compétition.

Et si, à la fin, les acheteurs et amateurs devenaient eux aussi uniquement virtuels, Lamborghini risquerait d’être à la peine dans le monde merveilleux de l’automobile, Stefano Domenicali a du l’oublier.
Avec un peu de recul et en connaissant l’histoire de la marque, il n’est pas sur que Ferruccio Lamborghini aurait apprécié une telle décision.

Via Lamborghini, Autocar.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

Actualitévie des marques

Audi TT RS 40 years of Quattro Limited Edition

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *