Entre les deux photos ci dessus, exactement six années se sont écoulées.
BMW vient donc de dire au revoir au coupé hybride i8 ainsi qu’à son dérivé roadster..

Rappelez vous, en janvier dernier, le constructeur munichois annonçait la fin de vie des coupés et roadsters i8.
L’arrêt de la production de la BMW i8 était initialement programmé en avril dernier mais à cause de l’épidémie de Covid-19, celui-ci a été décalé de deux mois.
C’est donc en fin de semaine passée que la dernière i8 est sortie de la ligne d’assemblage. Il s’agissait d’un roadster.

Au début il y eut deux concept cars

A l’origine de la BMW i8, il y avait eu deux concept cars présentés aux salons de Francfort 2009 et 2011, d’abord la BMW Vision EfficientDynamics, puis la BMW i8 Concept, les revoici en images

Longtemps considérée comme le démonstrateur technologique de BMW en matière d’électrification, d’hybridation mais aussi de solutions techniques nouvelles, la i8 dut toutefois composer avec les hésitations des clients potentiels face à l’automobile hybride, un prix de vente élevé (à partir de 142.000€) et un petit L3 1.5 L Turbo associé à un moteur électrique.
Pourtant, ce coupé 2+2 profitait d’éléments intéressants comme une carrosserie en PRFC (polymère renforcé de fibres de carbone), les premiers phares laser en série du marché ou une suspension pilotée évoluée à plusieurs lois d’amortissements.

Petit rappel technique sur la BMW i8

La BMW i8 est motorisée par un moteur essence L3 1.5 L TwinPower Turbo d’une puissance de 231 ch avec 320 Nm et un moteur électrique par essieu. Cette BMW dispose de 4 roues motrices.
Le coupé et le roadster revendiquent une puissance combinée de 374 ch et un couple de 570 Nm
Le groupe électrique installé l’avant développe 105 kW (143 ch) et n’entraîne que l’essieu avant. A l’arrière, on retrouve le fonction d’un ensemble hybride classique. La transmission est une BVA6 et non la classique transmission automatique à 8 rapports que l’on connait chez BMW. À bas régime, le moteur thermique est secondé par un moteur électrique d’une puissance de 14.5 KW (20 ch).
La BMW i8 dispose d’un alterno-démarreur fort de 15 kW qui sert essentiellement à atténuer le fameux temps de latence lors du démarrage du moteur 1.5 L Turbo.
Le coupé revendique une Vmax autolimitée à 250 km/h et abat le 0 à 100 km/h en 4.4 secondes.
Alimenté par une classique mais petite batterie Lithium-ion d’une capacité maximale de 7.1 kWh, le coupé i8 peut parcourir entre 30 et 35 km en mode 100% électrique. BMW annonce une autonomie maximale de 600 km (avec un réservoir de 30 L).

20.448 exemplaires

Les 18 derniers exemplaires de la BMW i8 étaient destinés aux membres du BMW i8 Club d’Allemagne.
Ils ont été assemblés normalement dans l’usine de Leipzig avec des finitions spécifiques choisies par les acquéreurs.
Le 20.448eme et dernier châssis produit est un roadster. Il profite d’une livrée spécifique et unique, le Portimao Blue, a priori inédite sur ce véhicule.
Ce dernier exemplaire est destiné à un client de Basse-Saxe.

La déclaration officielle

Hans-Peter Kemser, le directeur de l’usine BMW de Leipzig était présent lors de sortie de chaîne de production du dernier exemplaire et il à dit :
 » C’est une journée très émouvante. Cela marque la fin d’une époque.
La BMW i8 est un modèle unique dont la fabrication a été confiée à des employés uniques. L’expérience acquise ici à Leipzig, assure au groupe BMW une expertise unique dans l’industrie automobile en termes de construction légère.
La BMW i8 fait partie intégrante de l’histoire du site de Leipzig. Elle a été un ambassadeur pour notre groupe et notre site, et le sera encore dans le futur. 
En tant que premier hybride rechargeable de la marque en 2014, la i8 a incarné le passage à l’électromobilité comme aucun autre véhicule et elle a déjà ce qu’il faut pour devenir un grand classique automobile. Merci également à ceux qui ont travaillé la fibre de carbone et le PRFC. Ils ont été utilisé pour la première fois en grande série pour les i3 et i8. Grâce à cela rien ne rouillera sur le coupé et le roadster. »

L’usine BMW de Leipzig va désormais pouvoir augmenter la production de la petite i3 et préparer au mieux la production du SUV iX3 puis celle des futurs modèles électriques de la gamme du constructeur munichois.

Via BMW.

Articles similaires
ActualitéEcologie et Nouvelles mobilitésEconomievie des marques

Japon : Vers le bannissement des moteurs thermiques !

Actualitévie des marques

Alfa Romeo Stelvio et Giulia Sprint 110 ans : Une petite série limitée pour célébrer les 110 ans de la marque

ActualitéEconomieSport automobilevie des marques

Formule E : BMW Motorsport va quitter le nouveau championnat du monde de FE

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Groupe PSA : Les ludospaces passent à l'électricité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *