ActualitéCollection, anciennes et histoirevie des marques

La dernière Saab était mise en vente ce week-end

Il y a 8 ans, après les années GM, les péripéties de Victor Muller, Saab Automobile AB disparaissait doucement pour devenir NEVS (National Electric Vehicle Sweden). Entre fin 2011 et 2014, on a tout entendu, tout lu et presque tout vu autour de la possible mais improbable renaissance de la firme automobile de Trollhättan qui était alors entre les mains d’un consortium sino-suédois.

Saab, GM, Muller, NEVS et la vente aux enchères

Après l’échec de Muller, l’échec de la grande 9-5, NEVS prend donc officiellement les rênes de l’entreprise au printemps 2012. Durant l’été NEVS annonce qu’il va développer une nouvelle 9-3 EV mais qu’en attendant l’arrivée de cette auto, il va relancer la production de la 9-3 dans sa dernière version.
Entre deux arrivées d’argent frais et des promesses difficiles à tenir, NEVS relance la fabrication de la berline 9-3 durant l’automne 2013. L’auto est annoncée comme un modèle 2014.
Quelques photos officielles suivent et montrent plusieurs 9-3 sur une ligne de production qui parait alors peu active.
NEVS propose même des images de la « première 9-3 by NEVS » en sortie de chaîne. Les saabistes y croient, les autres beaucoup moins.
Au bout de quelques mois, après du buzz, des photos, de la com’, la fabrication de la 9-3 cesse une fois de plus. Ce sera un arrêt définitif.
A raison d’une grosse dizaine de voitures fabriquées chaque semaine, NEVS aura finalement produit quelques 420 exemplaires de la berline suédoise dans une définition similaire à celle de l’ère Muller en 2011.
L’année 2014 marque l’arrêt de la production et la mise en cessation de paiement de Saab Automobile AB
Les semaines et les mois passent mais plus rien ne vient sauf une pseudo session de présentation de la 9-3 EV qui n’est rien d’autre que la mise en avant d’anciens prototypes Saab à peine modifiés et stickés pour avoir l’air nouveau.
En 2016, Saab Aviation, puissante entreprise aéronautique et militaire, détentrice des droits du nom, refuse à NEVS l’usage du patronyme qui est l’abréviation de
Svenska Aeroplan Aktiebolaget.
C’en est définitivement fini de Saab Automobile AB et de ses voitures singulières produites entre 1947 et début 2014.

La dernière 9-3

NEVS a donc profité du Saab Car Museum Festival qui se tenait les 7, 8 et 9 juin derniers pour mettre aux enchères le tout dernier modèle produit par Saab en 2014.
Il s’agissait d’une 9-3, une 9-3 Aero très exactement. C’est une version Sedan en livrée Silver Gray propulsée par un moteur L4 2.0 L Turbo 220 ch associé à une BVM6 celle qui nous intéresse ici, est équipée du moteur essence 2.0 Turbo 4 de 220 ch associé à une boîte mécanique 6 rapports.
La voiture est chaussée de jantes alu (modèle Turbine) chaussées en 225/45 R19, offre une sellerie en cuir gris clair, le système audio High End et le système de navigation.
L’auto est vraiment neuve puisque son compteur kilométrique n’affiche que 5 km et qu’elle n’a jamais été immatriculée.

Le modèle vendu aux enchères était proche de celui ci :

On imagine que la 9-3 Aero a rencontré un acheteur lors de la vente aux enchères du week end dernier mais le résultat de cette session d’enchères est introuvable pour l’instant tout comme les photos de ce qui aurait pu être le dernier « Instant Krisprolls » de l’histoire du constructeur suédois.

Enfin n’oubliez pas qu’en décembre, le dernier break Saab 9-3 Sporthatch neuf avait été repéré en Italie, dans la ville de chez un ancien distributeur de la marque.

Pour le plaisir des saabistes, une 9-3 Aero Griffin en vidéo

Via NEVS, SaabCarMuseum, Miohtube, Youtube.

Articles similaires
ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybrides

Evergrande : Plus de 159 milliards de yuans pour l'automobile électrique

ActualitéSport automobile

24 Heures du Mans 2019 : Toyota évidemment mais pas sans folles rumeurs

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Opel Corsa-e 2019/2020 : Découverte de la gamme

ActualitéSport automobile

24 Heures du Mans 2019 : Terrible épidémie de "vipéïte" aigüe au Mans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *