ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Jaguar : Le SUV I-Pace au rappel

Jaguar, sur les chaudes recommandations de la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), lance le rappel de son gros crossover électrique, l’I-Pace.

Le véhicule électrique britannique aurait un problème électronico-électrique qui pourrait affecter l’efficacité du système de freinage.
Si on en croit le constructeur, le problème électrique se situerait au niveau du système de freinage régénératif. Selon Jaguar, il existerait une défaillance du système de freinage récupératif et cela pourrait entraîner un délai de réactivité entre le moment où le conducteur freine et celui où le véhicule décélère.
La marque anglaise de dire : « Un retard à la décélération augmente la distance nécessaire pour effectuer un arrêt rapide et efficace. Ce retard accroît le risque de collision notamment en cas de freinage d’urgence. »
Aucun incident n’est à déplorer pour l’instant puisque le problème a été découvert par les ingénieurs de la marque qui travaillent actuellement sur la mise au point du I-Pace millésime 2021.

Jaguar va donc rappeler en atelier près de 3.100 I-Pace, non pas pour un changement de système de freinage mais pour une mise à jour du logiciel qui gère le bon fonctionnement des freins.
La durée de l’intervention devrait être limitée à quelques dizaines de minutes.
Bien sur, le constructeur va prendre contact avec tous les utilisateurs d’un I-Pace et assumera l’intégralité des frais liés à ce rappel.

Rude printemps pour les SUV électriques européens puisque ce rappel signé Jaguar suit celui lancé par Audi.

Via Jaguar, NHTSA.

Articles similaires
ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybrides

Evergrande : Plus de 159 milliards de yuans pour l'automobile électrique

ActualitéSport automobile

24 Heures du Mans 2019 : Toyota évidemment mais pas sans folles rumeurs

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Opel Corsa-e 2019/2020 : Découverte de la gamme

ActualitéSport automobile

24 Heures du Mans 2019 : Terrible épidémie de "vipéïte" aigüe au Mans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *