ActualitéCollection, anciennes et histoirevie des marques

Aston Martin DB4 GT Zagato Continuation : Belle renaissance

En 2017, Aston Martin avec la complicité de sa division Heritage lançait le programme « Continuation » qui a pour objet de reconstruire des voitures du passé en tout point identique à l’origine.
L’affaire a commencé avec la re-création de 25 exemplaires, le programme se poursuit aujourd’hui avec la présentation de la DB4 GT Zagato. Viendra ensuite l’Aston Martin Goldfinger DB5 Continuation dont les premières livraisons sont attendues dans 18 mois environ c’est à dire l’automne 2020.

Un petit peu d’histoire

Aston Martin va profiter de sa présence dans la course des 24 Heures du Mans 2019 pour, d’une part, fêter les 60 ans de l’unique victoire de la marque en terre sarthoise [ndla :
la firme de Gaydon fêtera la victoire de 1959 avec l’équipage Roy Salvadori et Carroll Shelby qui remportait victoire d’Aston Martin au Mans sur une DBR1
] et d’autre part, pour présenter officiellement le 1er exemplaire de la DB4 GT Zagato Continuation. Cette « nouvelle ancienne » fait partie de la collection DBZ Centenary créée par le constructeur de Gaydon.

La DB4 GTZ est née de la collaboration entre la marque automobile britannique et le réputé carrossier italien.
Cette sportive des années 60 a su marier le meilleur des deux pays en matière automobile et malgré ses 59 ans, elle fait partie des voitures les plus « sexy » de la production mondiale.
Fabriquée initialement à 19 exemplaires, la DB4 GT Zagato était destinée à concurrencer les Ferrari en course et notamment la 250 GTO.
Hélas, bien qu’elle ait engrangé les victoires et les podiums, la DB4 GTZ n’a jamais pris le dessus sur les voitures de Maranello en compétition.
En 1990, Aston Martin et Zagato ont refabriqué 4 unités supplémentaires du modèle et en 2019, ce sont 19 nouveaux coupés qui sont mis en fabrication du coté des ateliers de Newport Pagnell (et non ceux de Gaydon).

A la découverte de la version Continuation

L’Aston Martin DB4 GT Zagato Continuation est le résultat de 4.500 heures de travail dans les ateliers de restauration de la firme anglaise.
Cet exemplaire n°1 est proposé dans une livrée « Rosso Maja » et livré avec des jantes à rayons signées Borrani.
L’ensemble des pièces qui de carrosserie a été martelé à la main à partir de panneaux d’aluminium plans de 1.2 mm d’épaisseur. Cette carrosserie en alu habille un cadre tubulaire léger monté sur un châssis prévu pour la course.
Avec ce coupé Aston Martin est parvenu, plus encore qu’avec la DB4 GT, à associer le meilleur du travail des ingénieurs Aston Martin et l’expertise et le savoir faire des différents artisans qui travaillent sur cette « Continuation ».

Sous le capot, on retrouve un L6 mais pas tout à fait celui d’origine puisque désormais il cube 4.7 L au lieu de 3.7 L pour une puissance de 390 ch contre seulement 315 ch sur la version originelle.
La boîte manuelle reste à 4 rapports et transmet la puissance aux roues arrière via un différentiel à glissement limité mécanique.
La modernité est présente dans les sièges baquets avec structure en fibre de carbone ainsi que dans un arceau-cage conforme aux normes actuelles de la FIA.

La DB4 GT Zagato Continuation en vidéo

Belle et chère

Les futurs acheteurs d’une Aston Martin DB4 GT Zagato Continuation vont devoir faire un gros chèque à Aston Martin puisque chaque exemplaires est facturé quelques 6 millions de livres sterling hors taxes 6,76 millions d’euros hors taxes (8.112 millions d’euros TTC).
Le modèle sera disponible à la vente à partir du 3 juillet prochain.

Via Aston Martin, Youtube.

Articles similaires
ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybrides

Evergrande : Plus de 159 milliards de yuans pour l'automobile électrique

ActualitéSport automobile

24 Heures du Mans 2019 : Toyota évidemment mais pas sans folles rumeurs

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Opel Corsa-e 2019/2020 : Découverte de la gamme

ActualitéSport automobile

24 Heures du Mans 2019 : Terrible épidémie de "vipéïte" aigüe au Mans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *