Actualitévie des marques

Jaguar XE Reims Edition : Pour fêter la victoire du 3 juillet 1954

1954 : La Jaguar Type D s’impose aux 12 heures de Reims, pilotée par Ken Wharton et Peter Whitehead, parcourant quelques 2.019 km à la vitesse moyenne de 105 mph ou 169.05 km/h.
Avec cette XE Reims Edition, le constructeur de Conventry veut commémorer une belle victoire en course tout en faisant plaisir aux amateurs de Jaguar modernes et d’histoire automobile.

Petit rappel historique

La course des 12 Heures de Reims qui se déroule sur le circuit routier de Reims-Gueux est un peu le terrain de « jeu » des Jaguar dans les années 1950.
La marque s’y impose trois fois (1953, 1954 et 1956). La première victoire est obtenue avec un Type C et les deux autres le seront avec des Type D.
Par deux fois un homme est au coeur des victoires en terre champenoise, il s’agit de Peter Whitehead.
En 53, il l’emporte au volant d’une Type C aux couleurs de son écurie privée partagée avec Stirling Moss.
Lors de l’édition 54, il remporte encore la course rémoise mais cette fois c’est au volant d’une Type D co-pilotée avec Ken Wharton engagée par Jaguar.
Pour l’année 1955, la course n’a pas lieu mais en 56, Jaguar revient avec une Type D et grâce à l’équipage Duncan Hamilton/Ivor Bueb l’emporte une nouvelle fois.

Aussi, pour fêter ces victoires et surtout celle du 3 juillet 1954, Jaguar propose aux acheteurs britanniques la XE Reims Edition qui veut marquer le coup et rappeler cette victoire en terre française qui date déjà de 65 ans.

Il n’y a pas que le BRG dans la vie, il y a aussi le FRB

Pour célébrer cette belle époque du sport automobile,le constructeur britannique délaisse le fameux BRG ou British Racing Green pour non moins fameux FRB ou French Racing Blue.
Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que cette livrée bleue est utilisée sur une Jaguar puisque nous avons déjà eu l’occasion de la voir sur la berline XFR-S et le coupé XKR-S.

Cette Jaguar XE Reims Edition ne se contente pas d’un coloris spécifique puisqu’elle ajoute le « Black Pack exterieur » qui comprend une calandre noire brillante (Gloss Black) avec contour assorti, des encadrements de vitres latérales noirs brillants et des évents latéraux eux aussi en noir brillant.
En regardant la berline anglaise, on remarque l’absence de logo ou badge « Reims Edition », la couleur de carrosserie doit suffire à distinguer cette version des autres XE.
On note aussi la présence de jantes alu de 19 pouces à 5 branches doubles peintes en noir brillant ainsi celle des phares et feux à leds Premium.

Avec un petit bonus d’équipement

Cette XE Reims Edition est basée sur la finition R-Dynamic S et à ce titre elle est équipée d’un chassis surbaissé aux réglages plus sportifs.
On découvre à bord une sellerie en cuir noir avec surpiqûres contrastées gris clair. Des inserts noirs, quelques façon aluminium et un volant sport multifonctions sont de la partie.
La compatibilité Apple CarPlay, une caméra de recul, les aides au stationnement arrière et avant et le Pack Cold Climate (pare-brise chauffant, volant chauffant) sont aussi présents sur cette version Reims Edition.

Avec le L4 2.0 L Ingenium P250

Cette XE Reims Edition est disponible avec la seule motorisation P250, c’est à dire le L4 2.0 L Ingenium dans sa version forte de 250 ch à 5.500 trs/min, 365 Nm de couple dès 1.200 trs. Ce moteur est associé à la BVA8 qui envoie la puissance vers les roues arrière.
La XE P250 revendique une Vmax de 250 km/h et annonce un exercice du 0 à 100 km/h plié en à peine 6.5 secondes

La berline XE Reims Edition est la première Jag’ signée JFS ou Jaguar Factory Specials, une nouvelle griffe Jaguar dédiées aux séries limitées à thème ou commémorative.

La Jaguar XE Reims Edition en vidéo de promo

Cette Jaguar XE Reims Edition se destine exclusivement au marché britannique. Elle sera produite dans la cadre d’une série limitée comptant 200 exemplaires et elle est vendue au prix de 38.295£ (~44.850€).

Via Jaguar, TWN, Youtube.

Articles similaires
ActualitéCommunicationEcologie et Nouvelles mobilitésEconomie

Loi Climat & Résilience : Le Sénat vote la baisse de la TVA sur les billets de train

ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Stellantis : 300.000 Fiat 500 sur les routes de France

ActualitéCommunicationvie des marques

En route vers l'automobile propre : Le Sénat adopte de nouvelles mesures

ActualitéAutour de l'automobileCommunicationvie des marques

Renault : Une chanteuse veut faire débaptiser le nouveau SUV Arkana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *