ActualitéEconomievie des marques

Honda : L’usine anglaise de Swindon cédée au groupe Panattoni

Il y a deux ans, Honda annonçait vouloir cesser toute production industrielle dans son usine de Swindon au Royaume-Uni. Le groupe automobile japonais cherchait depuis cette période un repreneur potentiel du site, c’est désormais chose faite.
Le site de Swindon vient d’être racheté par le groupe Panattoni, géant américain spécialisé dans l’immobilier industriel et les entrepôts, c’est à dire la logistique.

De l’automobile à la logistique

La fermeture du site devrait donc débuter à partir du mois de juillet prochain et entrainera la perte de plus de quelques 3.500 emplois.
Le nouveau propriétaire des lieux s’est toutefois engagé à investir 965 millions de dollars (plus de 800 millions d’euros) sur ce site et annonce, comme bien souvent, vouloir créer de nouveaux emplois.
L’ensemble des projets et annonces faits par le groupe Panattoni seront lancés soit une fois l’usine totalement reprise, c’est à dire vers le printemps 2022, soit après le démantèlement de l’outil de production de Civic ce qui revient, peu ou prou à la même chose puisqu’on évoque le début de l’an prochain.

Cette annonce officielle de la reprise du site a été bien accueillie par les services locaux, l’administration anglaises et et les Tories qui voient dans cette relance locale une nouvelle chance pour la ville et la région de Swindon.
Cette vente fait suite à des mois d’incertitude, de crainte et d’appel à l’aide qui avaient même poussé des élus locaux et régionaux à prendre contact avec le patron de Tesla, Elon Musk, pour lui proposer le site afin d’en faire une Gigafactory britannique.

Un des porte-paroles des salariés de l’usine Honda a dit :
« L’annonce de la vente du site South Marston Honda doit être accueillie avec prudence.
La création de nouveaux emplois à Swindon est aussi une bonne chose, surtout à cause de la crise due à la pandémie. Je pense cependant que c’est une occasion manquée. Swindon, le cœur de la Great Western Railway, a été un centre important pour l’industrie automobile et aurait pu jouer un rôle actif dans la recherche du zéro émission, notamment dans le transport mais aussi dans la création des emplois verts de demain ».

Honda a par ailleurs confirmé que le Brexit n’a eu aucune influence sur la décision de quitter le Royaume Uni La marque au H précise que compte tenu de la conjoncture économique actuelle et de l’état du marché automobile européen, il a fait le choix de se concentrer davantage sur les marchés porteurs où la marque vend le plus de véhicules.
Même si Honda ne veut pas le connaitre, il est fort probable que le Brexit ait eu un impact sur la décision du groupe industriel japonais.
On fera l’addition suivante : Brexit + Crise économique + Crise sanitaire + Normes européennes assommantes et on comprendra mieux pourquoi Honda quitte l’Europe pour sa production et nous proposera dès 2022 des Civic « made in Japan ».

Honda était à Swindon depuis 1985 et avait commencé à produire au début des années 90 des Honda Accord et des Rover 600.

Via Honda, AP, Reuters, Financial World.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *