ActualitéCommunicationEconomievie des marques

GM : La fin du thermique en 2035

Hier, mercredi 28 janvier 2021, par la voix de sa patronne Mary Barra, General Motors a fait savoir qu’il “aspirait” à ne plus fabriquer de voitures, 4×4, SUV et autres pick-up propulsés par des motorisation essence ou diesel d’ici à l’année 2035.

La fin des gros V8 « glougloutants » mais aussi des petits L4 Turbo

Le groupe automobile de Detroit a fait savoir qu’il visait la neutralité carbone pour l’ensemble de ses activités à l’horizon 2040. Aussi pour y parvenir, il prévoit dans ce contexte « verdissant » de faire évoluer toute sa gamme de produits automobiles ou associés vers des véhicules électriques à batterie ou à hydrogène d’ici à 19 ou 20 ans.
Il en sera alors totalement fini des gros V8, V6, L6 et autres L4 ou L3 turbo qu’ils soient essence ou diesel.
On se rappellera que GM prévoit de proposer d’ici à 2025 une trentaine de modèles électriques, PHEV et autonomes avec différentes versions pour les marques Cadillac, GMC, Chevrolet et Buick, et compte investir aux environs de 27 milliards de dollars au total dans les véhicules électriques et autonomes.

Dans un message posté sur le réseau social Linkedin, Mary Barra précise :
« Pour General Motors, l’impact carbone le plus important provient des émissions à l’échappement des véhicules que nous vendons et dans notre cas, c’est à hauteur de 75%. C’est pourquoi il est si important d’accélérer vers un avenir dans lequel chaque véhicule que nous vendons est un véhicule à émission zéro.
Mais il est également essentiel que nous réduisions les émissions de nos opérations dans le monde et ce, depuis les usines de fabrication que nous exploitons à l’énergie que nous utilisons pour produire des véhicules. »

Par ailleurs, la patronne de GM assure que lorsque la suppression des émissions ne sera pas possible, GM les compensera par des crédits carbone ou la mis en place de systèmes de capture du carbone.

Un travail de prospective fait avec l’EDF

Pour mettre en place ce projet, le constructeur américain a travaillé en partenariat avec l’association de protection de l’environnement EDF (Environmental Defense Fund) pour mettre en place ses objectifs ainsi qu’une partie des moyens pour y parvenir.
Fred Krupp, le président de l’association environnementale de dire :
« Avec cet extraordinaire pas en avant, GM indique clairement que prendre des mesures pour éliminer la pollution de tous les nouveaux véhicules légers d’ici 2035 est un élément essentiel de la stratégie que tout constructeur automobile devrait mettre en place ».

A suivre durant les quinze prochaines années.

Via GM, AFP, MaryBarra on Linkedin.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *