ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Gendarmerie : Réouverture du marché public pour les voitures des ERI

Alors que les dix sept Seat Leon Cupra ont désormais toutes rejoint le parc des véhicules rapides d’intervention de la Gendarmerie et qu’elles ont remplacé les Renault Mégane R.S. remplacement des Megane III RS, l’armée a de nouveau besoin d’augmenter sa flotte de voitures rapides pour répondre aux nécessités du service des Equipes Rapides d’Intervention.

Un marché public pour 34 voitures sportives ou dynamiques

Pour ce faire et pour trouver voiture à sa convenance, la Gendarmerie française vient de publier un avis de marché ou plus simplement de lancer un nouvel appel d’offre pour une flotte de 34 voitures neuves à hautes performances.
Ces voitures devront répondre au cahier de charges mis en place par l’Armée française et les personnes en charge du dossier dans les ministères compétents.

L’annonce officielle du marché public est en date du 21 juin dernier et elle a été publiée sur le Bulletin officiel des annonces des marchés publics ou BOAMP.
L’appel à candidature est donc déjà ouvert et il le sera pour un mois puisque la date limite de réception des offres ou des demandes de participation est au 23 juillet 2021 à 16h00.
La durée du marché, de l’accord-cadre ou du système d’acquisition dynamique est d’une durée de quatre ans et ne pourra faire l’objet qu’une tacite reconduction.
Une fois les dossiers déposés par les constructeurs automobiles, le ministère de l’Intérieur et la Gendarmerie se donneront un délai de réflexion et d’étude qui pourra aller jusqu’à sept mois (fin février 2022) pour faire un ou plusieurs choix avant de le valider définitivement.
Les livraisons devront se faire durant l’année 2022.

Quelles voitures pour les ERI de la Gendarmerie ?

Après l’affaire Seat Leon fin 2020-début 2021 et la déclaration du chef d’Etat-Major de la Gendarmerie qui avait fait part de sa déception quant aux choix du véhicule destiné à prendre la relève de la Renault Mégane R.S. nous avons découvert la volonté de l’état et de l’armée d’aller vers des véhicules performants mais aussi les plus propres possible.
Il est donc désormais fort probable que ce nouveau marché sera passé avec un constructeur qui dispose dans sa gamme de véhicules de type PHEV ou hybrides rechargeables.

Différentes pistes sont évoquées pour compléter le parc constitué pour l’instant de seulement 17 voitures performantes. Beaucoup aimeraient voir entrer la Peugeot 508 PSE dans les garages des ERI.
Si l’idée parait séduisante de prim’abord, la berline sochalienne, malgré ses 360 ch, son hybridation et ses 4 roues motrices plusieurs éléments semble aller à son encontre ainsi les personnes et médias proches du dossier évoque une autonomie et des performance en mode électrique trop juste. Toujours en lien avec l’autonomie, on évoque la nécessité de recharges très (trop ?) fréquentes si on veut disposer de la pleine puissance.
Le journal de la Gendarmerie L’Essor rappelle aussi que sans l’appui des moteurs électriques, les capacités de la motorisation de la berline sportive tombent en seulement 200 ch ce qui est beaucoup trop juste pour une voiture de plus de 1.850 kg.
Enfin, cerise sur le lion de Peugeot, le prix unitaire du modèle qui dépasse les 67.000€ (prix catalogue) sans les équipements spécifiques à un usage par la Gendarmerie.
Au delà de la Peugeot 508 PSE, les autres constructeurs automobiles nationaux ne disposent pas dans leur gamme de modèles qui soient à la fois performant, écologiquement acceptables et moins onéreux.

Et c’est donc à ce moment là que réapparait le Groupe Volkswagen qui pourrait faire trois offres grâce à la nouvelle Golf GTE, la Skoda Octavia RS iV et… non pas Seat mais Cupra qui dispose dans son offre d’une Leon VZ 1.4 e-HYBRID à vocation dynamique.
Si les autos du groupe automobile allemand sont bien moins puissantes (245 ch versus 360 ch), elles possèdent une meilleure autonomie en mode électrique et plus que tout, des tarifs de vente inférieurs de 22.000 à 25.000€ par rapport à la berline française.

Les supposées prétendantes du moment

Toutes ces autos doivent aussi être en mesure d’accueillir les décorations spécifiques et les équipements prévus à bord d’une voiture de Gendarmerie;
A suivre dans les prochains mois, notamment quand nous connaitrons les candidats en lice pour ce marché de 34 voitures.

Via L’Essor, Boamp.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Opel : La nouvelle Astra arrive sur le marché

Actualitévie des marques

Audi R8 V10 Performance RWD : Avec plus de chevaux pour finir en beauté

ActualitéEssai/Prise en mainVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota Yaris Cross : Enfin un SUV à dimension humaine

ActualitéEssai/Prise en mainvie des marques

Nouvelle DS 4, la voie du premium à la française

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *