ActualitéEconomievie des marques

Daimler AG/Mercedes-Benz : Smartville est à vendre

Daimler AG travaille actuellement sur les moyens de se séparer de son usine installée à Hambach (Moselle) dans l’est de la France puisqu’il semble que le suédois Ola Källenius, le patron du groupe allemand, ait une autre vision de l’avenir de l’entreprise que celle de l’ancien PDG du groupe, Dieter Zetsche.

2015-2020, une usine et des salariés sous tension

En 2015, dans des conditions difficiles, les salariés de l’usine d’Hambach avaient approuvé lors d’un référendum consultatif le « Pacte 2020 ». Pour permettre au site mosellan de survivre et de perdurer, ce fameux pacte prévoyait le retour aux 39 heures de travail hebdomadaire, payées 37, avec un rétablissement des 35 heures en 2020.
Il y a 16 mois, en mars 2019, le groupe Daimler AG, propriétaire de Mercedes-Benz et de Smart, avait annoncé la fin de la production de la Smart en France et sa délocalisation en Chine à partir de 2022 dans le cadre d’un accord mis en place avec le groupe Geely.
Mercedes-Benz fait alors savoir que le site français va fabriquer à partir de l’automne 2020 un ou plusieurs modèles électrifiés de la firme à l’étoile dont le future compacte EQA.
L’entreprise allemande dit qu’elle va mettre les moyens pour cette nouvelle production « made in Moselle » et la maison mère, Daimler AG, assure qu’un investissement de 500 millions d’euros sera fait à Hambach pour moderniser et adapter l’usine.
Janvier 2020, Smart n’est plus l’unique propriété de Mercedes-Benz et devient une coentreprise de Daimler et Geely installée en Chine. Comme annoncé 9 mois plus tôt, le constructeur Smart est désormais une joint venture détenue et dirigée à 50/50 par le groupe allemand Daimler et le groupe chinois Geely.
Il y a six mois, il est toujours question de faire perdurer le site industriel lorrain.
Les semaines passent, la crise sanitaire arrive et s’installe durablement.
Vendredi 3 juillet 2020, la direction de l’usine Smart d’Hambach fait savoir que Mercedes-Benz a l’intention de vendre l’usine de Moselle et qu’il travaille activement sur ce dossier.

Les réactions des représentants du personnel

Dépité, Jean-Luc Bielitz, le représentant CGT sur le site industriel, explique que la Smart Fortwo cessera d’être produite entre 2022 et 2024 à Hambach où on ne fabriquera jamais la moindre de Mercedes-Benz.
Mario Mutzette, le délégué CFE-CGC de Smart Hambach de dire :
« On s’est battu comme des beaux diables pendant cinq ans, on a fait des sacrifices pour avoir des projets, on a eu des projets, on a pérennisé l’avenir de l’usine et maintenant on nous dégage. Cette fermeture annoncée sera une catastrophe pour le tissu social et économique de la région. »
Jean-Luc Bielitz revient et poursuit :
« Tout ce qu’on nous promettait, les promesses d’embauches, la reprise d’activité, la pérennité du site.
On peut faire tous les efforts qu’on veut. Le groupe nous lâche après avoir tiré le maximum des salariés de Smart. »

Plus de précisions dans cinq jours lors d’un CSE

L’affaire Smart/Mercedes-Benz en France est donc bien mal engagée pour survivre au delà de 2023-2024 puisque le constructeur de Stuttgart semble avoir changé d’avis et de projet avec la crise économique et la pandémie de Covid-19.
Nous devrions en apprendre plus dans quelques jours, puisque mercredi 8 juillet se tiendra à Hambach un comité social et économique extraordinaire (CSE) durant lequel la direction devra présenter ses décisions et les raisons qui pour Daimler AG à se séparer de son usine française mais aussi de 1.400 à 1.500 salariés (sans compter les emplois indirects).

A suivre.

Via AFP, AP, DNA, L’EstRépublicain.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

Actualitévie des marques

Audi TT RS 40 years of Quattro Limited Edition

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *