Actualitévie des marques

Citroën C3L 2020 : La « cross sedan » de la marque aux chevrons

Aperçue en version de pré-série ou de prototype en décembre 2019, la Citroën C3L devient une réalité pour les amateurs de la marque aux chevrons et de berlines « hautes sur pattes ».

Une berline au style maladroit

La nouvelle C3L est un peu le croisement d’un SUV C3-XR et d’une berline C-Elysée puisqu’elle emprunte aux modèles cités la plateforme et des éléments de style et de carrosserie.
Du montant A au montant C, cette C3 L reprend les éléments du C3-XR et notamment le bouclier avant, la calandre, les optiques, les portières avant et même les portières arrière qui ont exactement le même dessin que sur le SUV.
A cet ensemble, les designers de Citroën en Chine ont ajouté une imposante malle de coffre qui fait vraiment ajoutée et non intégrée dans le dessin de la C3L. On a connu des designers plus inspirés.
Le profil tricorps n’est pas des plus élégants notamment avec une livrée claire qui laisse voir les pièces noires présentes au niveau du vitrage de la porte arrière qui ne sont pas très heureuses dans leur dessin.
La voiture profite par ailleurs d’un accastillage plus ou moins « baroudeur » qui est matérialisé par des protections d’ailes en plastique noir, des pare chocs Av et Ar avec des parties basses, elles aussi en plastique noir, associées a des « protections » façon alu.
La voiture repose sur des jantes alu en 16 pouces

Entre C3-XR et C-Elysée

La nouvelle C3L 2020 a donc le même empattement que la C-Elysée et le C3-XR (2.655 m), mais elle se veut plus longue (4.505 m versus contre 4.427 m), mais aussi large avec 1.748 m que la berline.
Elle est aussi plus longue que le C-SUV C3-XR qui ne mesure que 4.282 m.
Par ailleurs la suspension réhaussée, permet à cette nouveauté de proposée une garde au sol de 18 cm comme sur le SUV dont elle dérive.

Avec une seule motorisation

Au lancement, il n’y a aucune trace des moteurs L4 1.6 L 117 et L3 1.2 L Turbo 136 ch présents sur le SUV.
Seul le moteur L3 1.2 L suralimenté est présent sur cette berline « crossoverisée ».
Ainsi, la C3L 190 THP propose une motorisation qui dispose d’une puissance de 116 ch à 5.550 trs/min, d’un couple moteur de 190 Nm entre 1.500 et 3.500 trs.
Cet ensemble propulseur est associé uniquement avec la boite de vitesse automatique à 6 rapports (EAT6 ?).
La C3L n’a pas droit pour l’instant au système de motricité renforcée Grip Control mais cela pourra évoluer dans le temps puisque les finitions supérieures du C3-XR en sont équipées en série.

Aucune indication n’est fournie au sujet de l’habitacle mais il y a de fortes chances qu’il reprenne le mobilier de bord du SUV dont la C3L dérive.

Cette Citroën C3L ne viendra pas en Europe puisqu’elle est destinée au grand marché automobile chinois et à quelques marchés d’Asie du Sud Est où elle devra participer à la possible relance de la marque dans cette région du monde, mais ça, ce n’est pas gagné même avec une berline surélevée dans sa gamme.

ndla :

Pour ceux qui chercheraient d’où peut venir cette idée d’associer une berline tricorps (sedan), voici 4 voitures venues de 4 pays différents et qui proposent le même esprit « baroudeur ».
De précurseures, elles sont devenues des influenceuses !

Crédits photos : Citroën

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

Formule 1 : La saison 2021 ne débutera pas en Australie

Actualitévie des marques

Nissan Juke Enigma : Alexa vous accompagne

Actualitévie des marques

Kia Sportage Black Edition : Avec six coloris de carrosserie

ActualitéEconomievie des marques

Alfa Romeo : La Giulietta a tiré sa révérence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *