Actualitévie des marques

Nouvelle Citroën C3L 2020 : Une « cross berline » pour la Chine

Une classique carrosserie tricorps, une garde au sol surélevée et un esprit SUV n’ont jamais vraiment réussi sur le marché.
Il y a bien eu dans le passé les Subaru Outback Sedan ou Volvo S60 Cross Country, il y a depuis quelques mois la Renault Sandero Stepway mais le succès est plus d’estime que réel sur les marchés.
Toutefois, le groupe PSA et sa filiale Citroën, au plus mal en Chine tentent d’exister en faisant feu de tout bois comme avec cette nouvelle berline C3L dérivée du SUV C3-XR… qui fait une discrète carrière sur le marché locale.

Quelques précédents au succès incertain

Une C-Elysée croisée avec un C3-XR

La Citroën C3L est un peu de C3-XR mais aussi beaucoup de C-Elysée à laquelle elle emprunte la plateforme (qui est aussi celle du C3-XR) et qu’elle va remplacer sur le marché automobile chinois.
Au SUV, elle prend les portières mais aussi la face avant. La partie arrière est plus spécifique au modèle même si on peut y voir une inspiration venue de la C-Elysée.
Citroën a surélevé la garde au sol, ajouté un kit carrosserie inspiré par celui du C3-XR, monté de nouvelles jantes et hop l’affaire était joué, la C3L 2020 était née.

La C3L 2020 a le même empattement que la C-Elysée (2.655 m), mais elle se veut plus longue (4.505 m versus contre 4.427 m), aussi large avec 1.748 m que la berline. Par contre, suspension réhaussée oblige, la C3L se fait plus haute et revendique 1.513 m contre 1.476 m sur la berline.

Citroën ne fournit pour l’instant aucune information au sujet de l’habitacle mais il devrait être un « savant mix » de celui de la C-Elysée et du C3-XR.

Avec le L3 1.2L PureTech

Cette nouveauté citroëno-chinoise va oublier l’ancien L4 1.6 L de 117 ch pour profiter du plus récent L3 1.2 L PureTech dans une version forte de 116 ch à 5.500 trs/min et 190 Nm entre 1.500 et 3.500 trs. Ce moteur est déjà proposé sur le C3-XR 190 THP. On ne sait pas si ce même 1.2 L Turbo sera proposée en version 136 ch comme sur le C3-XR.
Si on se réfère à la nomenclature de la gamme C3-XR 2019/2020, cette C3L fera l’impasse sur le système Grip Control mais disposera de la BVA EAT6.

La C3L 2020, produite dans le cadre de la co-entreprise Dongfeng, devrait être présentée officiellement dans les prochaines semaines.
C’est une auto exclusivement destinée au marché chinois et en aucun cas elle ne devrait quitter le pays ou venir en Europe.

Pas sure qu’elle soit la sauveuse attendue !

Cette « nouvelle » berline « essuvéïsée » (en fait une évolution de la C-Elysée) va t-elle aider la marque aux chevrons et le groupe PSA à sortir de l’ornière chinoise dans laquelle le groupe automobile français et ses marques n’auraient jamais du tomber, rien n’est moins sur !
Toutefois, et pour pas cher, cette nouveauté permettra à Citroën d’exister un peu et durant quelques semaines en Chine, entre les constructeurs locaux, allemands, japonais et américains bien plus attractifs et présents que le groupe industriel français depuis quelques années.

Via CNIPA, Car.ru.

Articles similaires
Actualitévie des marques

BMW : Enfin une M3 Touring

Actualitévie des marques

Mercedes-Benz : Le moteur 4 cylindres essence est de retour sur le Classe G

ActualitéCommunicationvie des marques

Ford : Le Kuga PHEV déjà au rappel

ActualitéSport automobilevie des marques

Rallye Aïcha des Gazelles : Il n'y aura pas d'édition 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *