ActualitéEconomievie des marques

Caterham : Du vert anglais au rouge japonais

Il y a exactement dix ans et une semaine, le 27 avril 2011, l’homme d’affaire malaisien Tony Fernandes rachetait le constructeur britannique Caterham installé à Crawley dans le comté du Sussex au Royaume Uni.
La firme automobile créée par Graham Nearn en 1959 connu beaucoup d’effervescence après le rachat par Fernandes puisque la marque fut présente entre 2012 et 2014 en F1 et tenta de collaborer avec Alpine pour développer un coupé « jumeau » à l’A110 mais l’affaire tomba elle aussi à l’eau en 2014.
Depuis 6-7 ans, la marque s’était recentrée sur ce qu’elle sait faire, les petits roadsters sportifs Seven.

De Fernandes à Takahashi

L’ère Tony Fernandes s’achève puisque ce dernier vient de céder la marque anglaise à Kazuho Takahashi, PDG du groupe japonais VT Holdings Co. Ltd.
Si ce nom ne vous dit rien, c’est un peu normal puisqu’il est l’importateur japonais de Caterham Seven depuis 2009 ainsi que de Lotus Cars et des motos Royal Enfield, KTM et Norton.
Le groupe nippon compte par ailleurs plus de 200 concessionnaires de différentes marques au Japon ainsi que d’autres en Asie, Afrique du Sud et en Espagne.
VT Holdings Co. Ltd en connait un rayon en matière automobile puisque le groupe distribue les marques Honda, Nissan, BMW, Ford, Suzuki, Volkswagen, Audi sur l’archipel japonais ainsi que les firmes Kia, Renault, Dacia, Fiat, Abarth, Hyundai, Mazda, Subaru, SsangYong, Mitsubishi, JLR et Toyota ailleurs dans le monde.
Le groupe fut aussi l’importateur officiel de Saab et reste aujourd’hui l’importateur des pièces d’origine pour feue la marque suédoise.
La société japonaise est aussi spécialisée dans les exportations et les importations de véhicules d’occasion via sa filiale TRUST Co. LTD qui commerce avec plus de 150 pays dans le monde.
Une société de location automobile et une autre dédiée aux services pour les concessionnaires et garages sont aussi dans l’organigramme de VT Holdings Co. Ltd.
Enfin le groupe japonais, c’est aussi six autres filiales qui officient dans la finance, l’art, l’informatique et les services.
Au total, ce groupe dirigé par un ancien pilote de Super GT japonais et de JGTC compte 27 filiales auxquelles va venir s’ajouter désormais la propriété de l’anglais Caterham.

Les premiers mots du nouveau patron de Caterham

Kazuho Takahasi a dit : 
« VT Holdings est fier d’accueillir au sein du groupe la firme Caterham. 
Nous avons non seulement acheté un constructeur de voitures sportives et à hautes performances de renommée mondiale, mais nous devenons également les gardiens d’une légende et d’une tradition de l’automobile. 
Nous protégerons et développerons les Seven pour relever les défis législatifs qui nous attendent.« 

Doit-on entendre dans ce discours l’annonce d’une évolution vers l’électrique ou l’hybridation light, rien est moins sur puisque le nouveau proprio’ laisse entendre en aparté qu’il a veillé à la mise aux normes sans rien enlever à la tradition de la marque qui est en passe de devenir la tenante du fameux adage « chapmanien : Light is right ».

Rappelez vous d’une Caterham Seven à la façon « japonaise ». C’était au printemps 2014 et le constructeur anglais présentait la Seven Kamui Kobayashi Limited Edition.

A suivre dans les prochaines années.

Via AP, Caterham

Articles similaires
ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Audi A6 e-tron Concept : L'avenir des berlines Sportback passera par l'électricité

Actualitévie des marques

Renault Mégane : Existe désormais avec un moteur 1.0 L TCe

ActualitéCommunicationvie des marques

Ford : Bientôt des "Bronco Stores" aux Etats Unis

Actualitévie des marques

Ford Ranger Stormtrak & Wolftrak : Deux nouvelles versions pour 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *