Actualitévie des marques

BMW Serie 3 (G20) : Evolution de la gamme

Arrivée sur le marché il y a à peine un an, la BMW Serie 3 (G20) poursuit le développement de sa gamme. Après la très séduisante et performante version M340i, avant la présentation de la M340d au salon de Genève 2020, le constructeur munichois dévoile les nouvelles 318i et 320d avec micro hybridation qui seront, à n’en pas douter au coeur de l’offre BMW Serie 3.

320d et micro hybridation

L’actuelle 320d à moteur L4 2.0 L TwinPower Turbo 190 ch, 400 Nm évolue discrètement et passe à la micro hybridation et devient 320d Mild-Hybrid.
Les 320d Berline et Touring s’équipent d’un alterno-démarreur et une petite batterie de nouvelle génération qui stocke l’énergie récupérée lors des décélérations et des freinages. L’ensemble ne fonctionne plus sous 12 Volts mais sous 48 Volts.
Ce bloc est déjà présent depuis l’automne sous le capot de la grande Serie 5 en version 520d.
Selon le constructeur, cette énergie stockée permet un supplément ponctuel de puissance de 8 kW (11 ch) au moteur 2.0 L de 190 ch. Ce système permet par ailleurs de couper plus longuement le moteur diesel soit à la décélération, en phase stabilisée ne nécessitant pas de relance et bien entendu lors des arrêts (feu rouge ou Stop notamment). Lorsque le véhicule décélère, le moteur thermique peut être déconnecté dès que la vitesse est inférieure à 15 km/h.
Par exemple, à une vitesse de 160 km/h, le moteur à combustion n’est plus mis en mode ralenti mais il est complètement déconnecté.
Les consommations et les niveaux d’émissions seront en légère baisse puisque BMW annonce pour la 320d Berline 2020 des consommations WLTP de 4.1-4.0L/100 km et des émissions de CO2 fixées à 107-105 g/km.

318i et moteur 2.0 L

Jusqu’à maintenant, l’entrée de la gamme Serie 3 essence se faisait avec la 320i et son L4 2.0 L Turbo de 184 ch mais les choses évoluent puisque ce rôle sera désormais dévolu à la nouvelle 318i.
Mais pour le coup, BMW n’est pas allé chercher le L3 1.5 L Twin Power Turbo des Serie 1 ou Serie 2 Active Tourer puisque le constructeur bavarois conserve le L4 de 1.998 cm3 suralimenté mais dans une version « dégonflée » qui offre 156 ch et 250 Nm de couple.
Cette version 318i est proposée avec les deux carrosseries de la Serie 3, à savoir Berline et Touring.
Ce moteur est associé avec la BVA Steptronic à 8 vitesses. 
La vitesse de pointe est de 223 km/h pour BMW 318i Berline et de 220 km/h pour la BMW 318i Touring.
L’accélération pour passer de 0 à 100 km/h est fixée à 8.4 secondes pour la 318i Sedan et de 8.7 secondes pour le modèle Touring.
La consommation de carburant en cycle WLTP mixte est comprise entre 5.7 et 5.3 L/100 km tandis que les émissions de CO2 en cycle mixte s’établissent dans la fourchette 130-120 g/km selon les équipements et la dimensions des roues.

A découvrir dans quelques semaines avec la tarification de ses nouvelles versions.

Via BMW.

Articles similaires
ActualitéCommunicationvie des marques

Wayne Anthony Griffiths, probable futur patron de Seat

ActualitéNon classévie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Suzuki Jimny 2020 : Il revient en version VUL... sans malus

Actualitévie des marques

Skoda Kodiaq RS : 18 mois et puis s'en va !

Actualitévie des marques

Dacia : Les Sandero, Stepway et Logan de 3eme génération sont là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *