Actualitévie des marques

Alpine A110 Rally : Renaissance d’une légende

L’été 2019 fut assez chargé pour le constructeur dieppois.
Ce fut d’abord en mai dernier l’annonce de la possible naissance d’une A110 dédiée au rallye, puis, en juin il y eut le lancement de l’A110S, ensuite, en août, nous avons eu l’apparition sur la toile de cette même A110 dite alors R-GT, puis l’arrivée d’un nouveau patron suivie, dans la foulée, par la présentation de la fameuse A110 de rallye, simplement baptisée A110 Rally. Ouf !
Nous vous proposons ici la découverte des spécifications et les photos officielles de celle qui nous rappelle inévitablement l’A110 1800 qui permit à Alpine de remporter le premier championnat du monde des constructeurs en 1973.

Signatech signe l’A110 Rally

Une nouvelle fois Alpine et Signatech sont associés pour développer et mettre au point une voiture de course.
Si on en juge par la fructueuse collaboration entre les deux entreprises (A470, A110 Cup, A110 GT4), c’est nouvelle Alpine A110 Rally pourrait connaitre le succès dès l’an prochain sur les spéciales des championnats de France des rallyes mais aussi et surtout en ERC et WRC, catégorie R-GT, où elle croisera le fer avec les Abarth 124 Coupé, Exige et 91 GT3.

Les A110 signées Signatech (Cup, GT4, Rally)

Développée sur la structure en aluminium des A110 CUP et GT4 Signatech a développé une nouvelle A110 Rally qui respecte un cadre technique et réglementaire défini par le constructeur mais aussi la FIA.

Faisons les présentations

Signatech a fait évoluer la structure de l’A110, notamment avec un châssis et une carrosserie renforcés. On découvre ainsi un arceau de sécurité intégral multipoints homologué FIA, de nouvelles liaisons au sol avec des suspensions à butée hydraulique à trois voies, un nouveau système de freinage renforcé signé Brembo, un nouvel ABS signé Bosch Motosport ainsi qu’un TCS paramétrable et de nouvelles jantes alu chaussées de pneus dédiés au rallye.
Un réservoir d’essence homologué de 65 litres est installé sur cette version en lieu et place du petit modèle (45 L) de série.
Le pilote et le copilote profitent de nouveaux sièges baquets et de harnais 6 points signés Sabelt.
L’A110 est posée sur des jantes OZ Racing en 18 pouces équipées de pneumatiques Michelin Sport Cup².
Le pilote dispose d’un nouveau volant qui intègre les palettes de commande de la boite de vitesse mais aussi un combiné numérique qui affiches les données nécessaires à la conduite ainsi que quelques réglages.

Une motorisation connue

Le coupé est toujours propulsé par le L4 suralimenté de 1.798 cm3 qui développe ici plus de 300 ch et probablement aux environs de 400-420 Nm de couple.
Signatech et Alpine assurent avoir particulièrement travaillé la courbe de couple afin d’assurer au mieux les relances de l’A110 Rally dans les spéciales.
Ce moteur L4 1.8 L Turbo est associé à une boite de vitesse séquentielle à 6 rapports qui envoie la puissance vers les roues arrière via les services d’un différentiel à glissement limité qui travaille pour assurer une motricité optimale.
Associé au poids contenu de l’A110, ce moteur devrait permettre au coupé d’offrir des performances d’un bon niveau qui permettront d’aller chasser les concurrentes en spéciales.

Après quelques sessions d’échauffement et de réglages primaires sur le circuit de Lurcy-Lévis dans l’Allier, l’Alpine destinée au rallye a entamé cet été sa mise au point définitive entre les mains d’Emmanuel Guigou et de Laurent Pellier, deux pilotes de rallye reconnus.
Cette phase de mise au point devrait mener l’A110 Rally vers son homologation FIA-GT qui permettra à la sportive de pouvoir courir dans tous les championnats de rallye.
Cela devrait encore prendre quelques semaines, et après la validation du modèle par la FIA, Alpine pourra proposer l’A110 Rally aux écuries et pilotes privés qui voudront engager l’auto pour la saison 2020.

La tarification

La voiture est vendue, prête à courir au prix de 150.000€ HT ou 180.000€ TTC (hors option).
Au chapitre des options, on note la présence d’un système d’acquisition des données et une télémétrie dédiée à la course ainsi que de la peinture Bleu Alpine.
Le constructeur ne communique pas les tarifs de ces deux options.

L’Alpine A110 Rally en action

Une livrée qui n’est pas sans nous rappeler celle de 1973

Pour présenter sa nouveauté, et peut être rendre un hommage à Jean-Luc Thérier décédé il y a quelques semaines, Alpine a habillé sa sportive avec une décoration presque commémorative.
Elle associe le bleu, le rouge et quelques bandes ou rayures blanches et cette livrée aux couleurs nationales n’est pas sans évoquer celle de la Berlinette 1800 de 1973 qui remporta le titre mondial des constructeurs.

La nouvelle Alpine A110 Rally sera à retrouver au début de l’année 2020 pour les premières livraisons et peut être quelques voitures engagées mi janvier dans le Rallye de Monte Carlo.
Il faut dire qu’une A110 Rally à fond dans les Gorges du Vercors ou tous feux allumés, de nuit, en travers dans le Turini ça aurait quelque chose de sympa !

A revoir en course.

Via Alpine.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Malus écolo : Bruno n'aime plus les grosses autos

ActualitéAutour de l'automobileEconomievie des marques

Malus écolo 2020 : La version WLTP arrivera plus tôt

Actualitévie des marques

Devalliet Mugello 120F : Le light is right à la française

Actualitévie des marques

Nuova Ferrari Roma 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *