Actualitévie des marques

Alfa Romeo Giulia Edizione : Il faut sauver le soldat Giulia

On la dit chaleureuse, enjouée, attachante, pleine d’agrément, plutôt confortable, ayant su préserver le plaisir de conduire une propulsion et pourtant l’Alfa Romeo est en difficulté sur son marché.
Entre 2017 et 2018 ses ventes ont chuté de près de 29.2% pour atteindre seulement 17.000 ventes et même en mars dernier, la terne Jaguar XE s’est même offert le luxe de mettre une « grosse claque » à la Giulia sur le marché européen*, c’est dire l’importance du problème pour Alfa Romeo.
Aussi, pour parer au plus pressé, le constructeur italien lance sur le marché une Giulia Edizione qui doit aider au maintien ou peut être à une petite relance du modèle.

Des petits plus sans supplément

Développée sur la finition « Business », la Giulia Edizione propose aux clients un bonus en équipements et une tarification attractive.
Esthétiquement, l’Edizione reprend les atours de la version Business et y ajoute sans supplément des JAlu en 17 pouces (modèle Super), des étriers de freins peints (noir, rouge, jaune) et des vitres surteintées.

Dans l’habitacle, on dispose du système de navigation avec écran de 6.5 pouces, les systèmes Apple Car Play et Android Auto et le Pack Confort (système keyless, éclairage des poignées de portes, éclairage du pare-soleil conducteur et de l’espace de rangement côté conducteur).
La berline milanaise propose aussi le régulateur de vitesse adaptatif et les radars avant et arrière.
Comme sur la version Business, la sellerie reste en tissu noir et les inserts sont classiquement (et tristement) en plastique noir. C’est un peu dommage quand on sait qu’Alfa Romeo propose quelques jolis inserts ou boiseries qui rendent facilement l’habitacle plus chaleureux.

Une seule offre mécanique

Du coté des motorisations et des transmissions, l’alfiste n’aura guère de choix puisque la berline n’est proposée qu’avec un seul moteur et qu’une seule transmission.
Il s’agit du L4 2.2 L diesel qui revendique la puissance de 136 ch à 4000 trs/min et 380 Nm de couple à 1500 trs. Ce moteur est exclusivement associé avec la BVA AT8.
Il permet une Vmax de 220 km/h, un exercice du 0 à 100 km/h expédié en 8.4 secondes pour une consommation mixte de 4.2 L/100 km et des émissions de CO2 fixée à 109 g/km.

Annoncée au tarif de 36.900€ (hors option), l’Alfa Romeo Giulia Edizione bénéficie d’un tarif promotionnel si vous passez commande avant le 30 juin 2019. L’affaire parait intéressante puisque cette promo’ permet de gagner 5.150€ sur le prix initial.
Cela met la Giulia Edizione à 31.750€ ce qui permet déjà de gagner près de 14% sur le prix catalogue.

Reste toutefois la question de savoir si cette offre est celle que les amateurs et les acheteurs attendent. On peut l’espérer mais on peut aussi en douter car le restylage de mi vie ne s’annonce toujours, il manque et manquera toujours une version SW (pas prévue à cause de la plateforme Giorgio) et enfin, on gardera à l’esprit que ce modèle à eu une genèse difficile et pour le moins agitée ce qui n’a aidé à lui assurer une belle existence sur le marché.
Bien sur cela est déjà de l’histoire ancienne, mais cette berline italienne du segment D ne méritait surement pas le destin que lui a dessiné en son temps l’ancien administrateur délégué de FCA, un certain Sergio Marchionne.

ndla : * en mars 2019, Jaguar a vendu 1.529 XE (+10%) et Alfa Romeo 1.425 Giulia (-42%)

Via Alfa Romeo, Jato.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobilevie des marques

Genesis : Filippo Perini nommé directeur du bureau de style

ActualitéAutour de l'automobileEconomie

Sécurité Routière : Un mauvais mois d'août à cause...

ActualitéEconomievie des marques

Greenpeace lance la chasse aux SUV, surtout les gros !

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Nouvelle Volkswagen ID.3 2020 : Première découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *