ActualitéSport automobilevie des marques

24 Heures du Mans 2020 : Private event

Le mythique course mancelle qui doit avoir lieu durant le week-end des 19 et 20 septembre 2020 aura bien lieu mais sans aucun spectateur.

Le communiqué du président de l’ACO

Pierre Fillon, le président de Automobile Club de l’Ouest qui organise la mythique course mancelle a déclaré ce jour en début d’après midi :
« Cette 88e édition des 24Heures du Mans sera vraiment particulière. Dans ce contexte singulier, la plus grande course d’endurance au monde aura bien lieu, mais malheureusement sans public.
Durant ces dernières semaines, nous avons réfléchi à de nombreuses options pour partager notre épreuve avec nos fans, même en nombre restreint, sur site en septembre prochain.

Cependant, les conditions d’accueil propres à notre événement, véritable festival populaire durant plusieurs jours, nous ont fait opter avec la Préfecture, pour l’organisation de nos 24 Heures, sans public cette année. L’ACO, mais aussi la Préfecture de la Sarthe, et différents experts de la situation sanitaire, confirment la tenue de la classique mancelle, sans spectateurs, les 19 et 20 septembre prochains.
Les incertitudes sont encore trop nombreuses pour notre course-festival, or nous ne voulons faire aucun compromis avec la sécurité.

Même si les conséquences de cette décision sont tristes pour nos fans comme pour nous, la décision n’a pas été difficile à arrêter car nous ne voulons prendre aucun risque.
Que le public se rassure, il ne pourra pas venir au Mans cette année, mais notre épreuve viendra à eux. Nos équipes, nos partenaires médias seront des relais actifs.

Nous savons pouvoir compter sur la compréhension de tous. »

Vide de public mais pas vide de compétition sur la piste !

A l’image de ce qui se passe pour la Formule 1 mais aussi pour un autre événement automobile mondial, l’Indy 500, la course des 24 Heures du Mans qui se courra les 19 et 20 septembre prochains sur le circuit de la Sarthe, se déroulera sans aucun public.
Pas de spectateurs mais aussi avec un nombre limité de journalistes puisque beaucoup de ceux qui viennent de l’étranger ne viendront pas et parce que l’ACO à modifié son système d’accréditation afin de restreindre le nombre de médias présents sur le circuit… officiellement pour limiter les risques de transmission du virus.
Toujours au chapitre des absents, il ne faut oublier nos amis britanniques qui ne viendront pas animer les tribunes, les abords de la piste, les pelouses et les parkings.

Bref, cette session 2020 risque de ne pas ressembler à grand chose car les 24 Heures du Mans c’est bien évidemment une grande et longue mais c’est aussi une ambiance passionnée et festive qui dure plus longtemps que 1.440 minutes.

Une situation sanitaire pas claire qui perturbe tout !

Cela peinera les amateurs que nous sommes mais on peut aussi se mettre un instant à la place de la direction de l’ACO.
Celle-ci navigue surement à vue et avec les mêmes incertitudes que nous tous au sujet de l’épidémie de Covid-19 qui perturbe nos vies depuis le début de l’année mais aussi celle du sport automobile.
Nous en sommes presqu’arrivés à nous demander s’il n’aurait pas mieux valu une saison 2020 « blanche » et sans compétition. On imagine que les contraintes ou les pressions économiques mais aussi financières ont joué un rôle non négligeable dans les décisions prises par les instances décisionnaires.

Sachez enfin que l’ACO remboursera les 5.000 possesseurs de billets (grand public et membres ACO) qui avaient pu avoir des accès au mois de juin dernier.
Enfin, l’ACO annonce qu’elle va essayer de mettre en place un dispositif pour suivre la course notamment grâce à une plateforme digitale qui pourrait permette de vivre la course de l’intérieur et dans les écuries mais… depuis son canapé ou sur son smartphone.
Cette retransmission devrait nous rappeler plus ou moins ce qui avait été proposé en juin dernier pour les 24 Heures du Mans virtuelles. A voir.

Allez, on oublie l’année 2020 et la saison de sport mécanique, on garde le moral et on met de cap sur 2021 et la mi-juin pour la course mancelle.

Via ACO.
Crédits photos : ASGUM, Wikiwand.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

Actualitévie des marques

Audi TT RS 40 years of Quattro Limited Edition

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *