ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Volkswagen AG : Le mandat d’Herbert Diess prolongé jusqu’en 2025

Nommé président du directoire du puissant groupe automobile allemand en avril 2018, Herbert Diess devait faire oublier le Dieselgate de la rentrée 2015 et il avait comme projet de casser les structures anciennes et sclérosées qui étaient l’armature du groupe industriel de Basse Saxe.
Malmené depuis de très longs mois, l’actuel président du directoire du groupe Volkswagen, il vient de voir son mandat prolongé à la tête du groupe prolongé de deux années supplémentaires c’est à dire jusqu’en 2025.
Il sera donc l’architecte de la nouvelle stratégie baptisée « New Auto » qui doit profondément modifier l’entreprise d’ici 2030.

Plus de temps pour faire oublier le Dieselgate

Malgré des dissensions et la perte en juin 2020 de la direction de la marque éponyme Volkswagen et des tensions remontant à plusieurs mois entre les syndicats et Herbert Diess, le conseil de surveillance du groupe de Wolfsburg a validé un nouveau contrat allant jusqu’à octobre 2025.
Cette prolongation est due au départ du plus farouche adversaire de Diess au sein du conseil de surveillance mais aussi à la relance du groupe qui a renoué au premier trimestre 2021 avec son rythme de croissance d’avant la pandémie du Covid-19.

Avec cette prolongation, Herbert Diess va pouvoir mettre en place la nouvelle stratégie « New Auto » qui doit permettre au constructeur allemand de rester un des leaders mondiaux de la mobilité façonnée par l’e-mobilité et ainsi que les nouveaux logiciels et l’lA. Le groupe allemand précise que l’accent sera mis dans les prochaines années sur le développement de  » l’expertise logicielle » qui doit notamment permettre de développer la conduite autonome réelle sur les voitures du groupe qui seront vendues dans les prochaines années.
Cette expertise logicielle que Diess veut mettre en avant est prévue par Volkswagen qui a investi plus de 35 milliards d’euros dans l’électrique et toute l’électronique associée ou embarquée.

Avec cette prolongation de contrat de travail, l’allemand, âgé aujourd’hui de 62 ans, va pouvoir préparer le groupe vers le grand saut dans l’électrique prévu pour 2030 avec, au moins soixante dix VE répartis au sein des marques du groupe.

Via Volkswagen, AFP.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileLe coin lectureVéhicules électriques & hybrides

Une bonne lecture : "L'arnaque de la voiture propre" par Nicolas Meunier

ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Daimler AG : Electro Merco 2030

Actualitévie des marques

Audi fait évoluer son offre Q7/Q8

ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Election de la voiture de l’année 2022 (COTY) : Les préselectionnées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *