Actualitévie des marques

Vincent Cobee : De l’Alliance au Groupe PSA

Nouveau transfuge de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi vers PSA, Vincent Cobee.
Après avoir quitté Mitsubishi en avril dernier à la suite du remaniement des « troupes » qui a fait suite au déclenchement de l’affaire Ghosn, Vincent Cobée vient de rejoindre le Groupe PSA.

Tous chez PSA…

Vincent Cobee, ex directeur en charge de la stratégie produits de Mitsubishi depuis le printemps 2017 rejoint la cohorte des cadres dirigeants passés de Renault ou de l’Alliance RNM au groupe industriel sochalien.
Après Alain Raposo, Yann Vincent, Olivier Bourges, Anne Abboud, Thierry Koskas et Arnaud Deboeuf, Vincent Cobée est le septième cadre de direction à être passé à l’ennemi et ce n’est peut être pas fini !

Selon les informations données par Challenges, V. Cobée devient le nouveau directeur général adjoint de Citroën en charge de l’internationalisation de la marque aux chevrons.
Cette nomination fait de Vincent Cobée un quasi n°2 de la firme automobile française mais aussi et surtout le remplaçant à terme de l’actuelle patronne de Citroën, Linda Jackson qui est à la tête de la marque aux chevrons depuis juillet 2014 lorsqu’elle a pris la succession de Frédéric Banzet.

Petite bio de Vincent Cobee

V. Cobee est agé de 50 ans. Il est diplômé de l’Ecole Polytechnique, de celle des Ponts et Chaussées ainsi que de Harvard où il a passé un MBA Master of Business Administration et où fait la connaissance de Carlos Ghosn qui n’était pas encore chez Renault.
Cobée a occupé des fonctions de direction dans les Travaux Publics en France puis à l’étranger l’international, avant d’arriver chez Nissan en 2002.
Après avoir occupé le poste de Directeur des achats Europe puis de directeur du programme Nissan en Europe, il devient le patron de Datsun et le directeur du comité en charge de la modernisation et de la restructuration d’Avtovaz (Lada). 
En 2017, il est nommé directeur de la stratégie produits chez Mitsubishi Motors. Il restera en fonction jusqu’au 1er avril dernier date de sa mise à l’écart et de sa sortie de l’organigramme de Mitsubishi. Il quitte d’ailleurs la marque aux diamants en même temps que Trevor Mann qui occupait depuis 2016 le poste de directeur de l’exploitation de Mitsubishi Motors.

Le groupe industriel franc comtois ne commente pas cette arrivée mais on se rappellera ce que Carlos Tavares avait dit en septembre dernier lors de l’ouverture du salon de Francfort : « Le Groupe PSA comme n’importe quelle entreprise, est en permanence en quête de talents, prioritairement en interne mais on regarde aussi en externe, surtout lorsque les gens frappent à sa porte ».
Tout est dit ou presque mais les défections venues de Renault ou de l’Alliance sont remarquables car elles concernent bon nombre de dirigeants plus ou moins évincés depuis le début de l’affaire Nissan/Ghosn.

Via Challenges, L’Argus, L’Usine Nouvelle.

Articles similaires
ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

BMW i3 : Elle vivra jusqu'en 2024

Actualitévie des marques

Nouvelle Citroën C3L 2020 : Une "cross berline" pour la Chine

ActualitéMobilités urbaines et d'avenirVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Citroën met le cap sur l'électrification de sa gamme

ActualitéEconomievie des marques

ACEA : Manley (FCA) succède à Tavares (PSA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *