ActualitéEcologie et Nouvelles mobilitésEconomievie des marques

Véhicule autonome : Amazon se paye Zoox

Amazon se renforce dans le domaine des transports urbains intelligents avec l’acquisition de cette start-up spécialisée dans la conduite autonome qui compte plus de 1.000 employés.

Amazon veut se renforcer dans le monde du véhicule autonome

Le numéro 1 du commerce mondial en ligne entre à son tour dans le bal de l’Intelligence Artificielle et du développement de la conduite autonome en faisant l’acquisition de la société américaine Zoox.
Avec cette prise de contrôle, Amazon étoffe son porte-feuille technologique qui compte déjà des prises de participation au sein des sociétés Rivian et Aurora Innovation, qui sont présentes dans les domaines de la voiture électrique et de la conduite autonome.
Si on en croit les éléments rapportés par plusieurs médias financiers et dédiés au monde de l’informatique, Zoox serait le plus gros investissement réalisé par Amazon dans ce domaine.
L’entreprise dirigée par Jeff Bezos va donc faire dans les prochains jours un chèque de 1.2 milliard de dollars (~1.07 milliard d’euros) pour s’offrir Zoox.
L’affaire n’est pas nouvelle puisqu’Amazon était sur le coup depuis deux ans. Après une annonce suivie de quelques rumeurs ou bruits de couloir durant l’été et l’automne 2018, plus rien ou presque pendant 18 mois quand Bloomberg reparlait de cette affaire.
Il semble qu’Amazon et ses dirigeants aient manœuvré très discrètement et lentement en profitant des événements pour parvenir à leur fin.

Avec cette importante acquisition, l’idée première d’Amazon n’est pas se lancer dans la fabrication de voitures autonomes mais plutôt d’utiliser les compétences reconnues de Zoox pour augmenter ses capacités logistiques autonomes (petit camion, drone).
Par ailleurs, des personnes qui connaissent le dossier assurent qu’Amazon ne souhaiterait pas en rester aux véhicules de livraison puisque J. Bezos aurait l’envie de se diversifier et de se lancer dans le transport de personnes grâce à la mise en place d’une future société de robot-taxi.
Avec ce projet, Amazon veut s’attaquer à Waymo, la filiale de Google mais aussi à Tesla qui pourrait mettre en circulation, avant la fin de l’année, des taxis autonomes équipés du fameux processeur FSD.

Une affaire au long cours, peut être aidée par les crises du moment

On se rappellera qu’il y a 18 mois, Zoox était valorisée à hauteur de 3.2 milliards de dollars grâce à la présentation d’un véhicule bidirectionnel capable de se mouvoir de façon autonome en milieu urbain ou péri-urbain.
La strat-up était bien avancée dans ses développements à la fin de l’hiver, avant l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 qui a tout stoppé, notamment les essais en conditions réelles qui se déroulaient dans les villes de San Francisco et de Las Vegas.
La crise sanitaire et économique est passée par là et elle a imposé à Zoox de tout arrêter et de licencier une partie de son personnel.
C’est durant ce « petit moment » de faiblesse qu’Amazon a sorti le chéquier et mis la mains sur la société de Foster-City née il y a six ans.
L’affaire a été facilitée par l’incapacité de Zoox à obtenir des prêts de plusieurs milliards nécessaires aux développement des véhicules. Aussi l’unique solution pour obtenir de la trésorerie rapidement et sans réelle contrainte était le rachat par une grande et riche entreprise, comme l’est Amazon.

Des rumeurs évoquaient la possible « absorption » de Zoox au sein du service de livraison d’Amazon mais il n’en sera rien.
La grosse start up continuera d’exister et d’évoluer comme une entité indépendante sous la direction d’Aicha Evans (CEO et fondatrice) et de Jesse Levinson (CTO et co-fondateur).
Il y aura d’un coté Amazon et de l’autre, Zoox mais les deux entreprises feront cause commune dans le développement des véhicules autonomes.

Les déclarations officielles

Le CEO of global consumer d’Amazon, Jeff Wilke, a déclaré :
“Zoox est à l’image d’Amazon, une entreprise passionnée par l’innovation et par ses clients.
Zoox travaille à imaginer, inventer et concevoir une expérience d’autopartage de classe mondiale. Nous sommes ravis d’aider la talentueuse équipe de Zoox à concrétiser sa vision dans les années à venir”.

Aicha Evans, la patronne de Zoox y est allée de sa petite déclaration et d’expliquer :
« Cette acquisition et ce partenariat renforcent l’impact de Zoox dans l’industrie de la conduite autonome. Nous avons fait de grands progrès avec notre approche spécialement conçue pour une mobilité sûre et autonome, et notre équipe exceptionnellement talentueuse travaillant chaque jour pour réaliser cette vision.
Nous avons maintenant une opportunité encore plus grande de réaliser un avenir entièrement autonome et sécurisé. »

Enfin, Jesse Levinson, le directeur technique de Zoox a complété les propos de la patronne de la start up en disant :
« Depuis la création de Zoox en 2014, nous nous sommes concentrés sur notre approche fondamentale de la mobilité autonome d’avenir. Le soutien d’Amazon va considérablement notre notre progression sur chemin qui doit nous conduire à la fourniture de transports sûrs, propres et confortables dans le monde. »

Via FinancialTimes,TheInformation, Capital, MacGeneration.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

Actualitévie des marques

Audi TT RS 40 years of Quattro Limited Edition

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *