ActualitéCommunicationEconomievie des marques

USA : D.Trump appelle à boycotter les produits Goodyear

Hier, mercredi 19 août, le président américain Donald Trump a tweeté sur son compte :
« N’achetez pas de pneus Goodyear ».

Une colère pour une affaire de réglement interne

La raison de sa colère est en lien à une affaire interne au manufacturier américain qui a interdit aux salariés de porter des casquettes MAGA, l’acronyme de « Make America great again » (ou Rendre à l’Amérique sa grandeur), le slogan du président dans sa campagne de réélection, sur leur lieu de travail.
D. Trump a ajouté en fin de journée lors de sa conférence de presse, qu’il est très proche des gens qui ne veulent pas acheter de pneumatiques de cette marque. Il a poursuivi qu’il y a quelque chose qui ne va pas à la direction de Goodyear.

Une photo, une quasi affaire d’état

L’affaire est partie d’une simple photo, qui semble prise lors d’une réunion formation interne et qui a été largement relayée sur les réseaux sociaux.
La dite image montre une présentation, indiquant quels messages peuvent ou non être affichés par les salariés de Goodyear sur leur lieu de travail.
Sur la dite photo, dans la catégorie des slogans ou logos acceptables, on aperçoit par exemple BLM (Black Lives Matter) ou LGBT (Lesbienne, Gay, Bi, Trans).
On y voit aussi ceux qui sont considérés comme « non acceptables » : Blue Lives Matter (mouvement de soutien à la police), All Lives Matter (slogans des soutiens de Donald Trump en opposition au mouvement BLM), ainsi que les vêtements affichant le slogan de Donald Trump, MAGA, ainsi que tout autre opinion politique comme « Back to normal » (slogan des démocrates).

Goodyear réagit

Dans la foulée des tweets présidentiels, Goodyear a réagi sur… Twitter, en assurant que le visuel concerné n’a été ni créé ni distribué « officiellement » par l’entreprise et qu’il ne fait pas partie d’une formation sur la diversité en entreprise .

Le manufacturier d’Akron, dans l’Ohio, a par ailleurs indiqué qu’il est demandé aux employés de l’entreprise de ne pas faire état de leur appartenance politique, quelle qu’elle soit, sur leur lieu de travail.

Bien évidemment, le camps démocrate a réagi à la polémique et Joe Biden a fait savoir, fort logiquement, qu’il soutenait Goodyear et ses salariés.

Le président roule en Goodyear…

Enfin, pour la bonne bouche et pour sourire, certains ont fait remarqué, sur Twitter là encore, que la voiture blindée du président américain reposait sur des pneumatiques renforcés, increvables et en mesure de supporter la limousine Cadillac, spécialement développés et fabriqués par… Goodyear.

Difficile de connaitre la portée et l’impact qu’auront les propos de Trump sur les ventes de pneumatiques Goodyear aux USA mais une chose est sure, le président américain a encore permis à Twitter d’être mis en avant.

Via Twitter, Goodyear, D.Trump, AP, 20Minutes.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Hyundai i20 N Line : Pour patienter jusqu'à l'arrivée de la i20 N

ActualitéEconomievie des marques

PLF 2021 : Surtout ne pas oublier l'E10 !

ActualitéEconomievie des marques

Malus écolo 2021 et 2022 : Le coup de massue

ActualitéCollection, anciennes et histoirevie des marques

Classic Days 2020 : A la rencontre de Benoît, Alain, Jacques et Ari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *