Actualitévie des marques

Toyota : Avec la plateforme GA-B révélée, la Yaris IV est annoncée

Après plusieurs années de développement et de mise au point, Toyota présentait en 2015 sa nouvelle stratégie rationalisée pour les plateformes pour ses véhicules.
Baptisé TNGA ou Toyota New Global Architecture, ce nouveau principe de fabrication et de production des plateformes vise à réduire le nombre de chassis ou de structures nécessaires à la production des modèles de la gamme. TNGA sert à l’optimisation de la production au sein du groupe automobile japonais.

GA-B, troisième rejeton de TNGA

Dès 2015, Toyota met en avant une première plateforme baptisée GA-C. Celle-ci est la base de la Prius. Le SUV C-HR, la Corolla et le SUV UX (Lexus) ont ensuite suivi, puis ce fut la présentation de la seconde plateforme GA-K qui sert de base aux Camry, Rav4 ou Lexus ES.
En cette fin d’été 2019, le constructeur dévoile la troisième plateforme dénommée GA-B qui se destine aux autos du… segment B.
Modularité et adaptabilité sont bien évidemment au programme de ce chassis « paramétrable en fonction des besoins » qui pourra voir évoluer bon nombre de ses spécifications.

GA-B est une structure très adaptable puisqu’elle offre aux ingénieurs de nombreuses possibilités d’évolution et d’adaptation en fonction du véhicule auquel elle se destine.
Les ingénieurs Toyota peuvent ainsi faire varier la garde au sol, l’empattement et la largeur des voies avant et arrière.
Cette plateforme dédiée aux véhicules dit citadins possède un empattement assez important et des porte-à-faux que l’on qualifiera de courts. Cette structure garantit d’une part une large et longue empreinte au sol pour une meilleure stabilité et d’autre part un espace intérieur plus important pour les passagers.
Sachez enfin que, si l’essieu avant sera quasiment identiques sur tous les modèles créés sur la cette plateforme GA-B, l’essieu arrière pourra prendre différentes configurations.
Les ingénieurs, en fonction des nécessités, pourront implanter sur ce nouveau châssis modulaire, soit un essieu dit souple ou à simple essieu de torsion, soit un système multibras plus sophistiqué et mieux adapté à certains modèles à venir chez Toyota, Lexus ou d’autres marques du groupe TMC.

La plateforme GA-B est prévue pour accueillir différents types de motorisations mais le constructeur ne précise pas si cette structure a été conçue pour accueillir une motorisation électrique en plus des moteurs thermiques et hybrides.

La Yaris IV profitera de GA-B

Sans le dire ouvertement, Toyota, en dévoilant cette nouvelle plateforme modulaire, annonce la quatrième génération de sa citadine Vios/Yaris attendue pour l’an prochain aussi bien sur les marchés d’Asie, d’Europe que, pour nous français, dans l’usine de Valenciennes qui fabrique la Yaris Spec Euro qui se vend si bien.
Si on en croit les dernières informations, la Yaris sera très vite rejointe par un petit SUV qui viendra se positionner en dessous du C-HR.

Cette nouvelle plateforme GA-B va permettre à Toyota de développer sur la même base des berlines bicorps, tricorps, des crossovers, des SUV et même des monospaces ou MPV. Toutefois, le constructeur ne parle pas de coupé, de cabriolet ou de petit utilitaire sur cette nouvelle base.

La vidéo de promotion de TNGA

A suivre et à découvrir sur la prochaine Yaris dans quelques mois.

Via Toyota, Youtube.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Renault : de Meo favori, Koller en outsider

ActualitéCommunicationvie des marques

Alpine : Voyage au pays des alpinistes

Actualitévie des marques

Fiat 500L Sport : S'il ne doit en rester qu'une

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Jaguar offre un petit "upgrade" au I-Pace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *